Nous suivre Industrie Pharma

Tensions sur les stocks de certains corticoïdes

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Tensions sur les stocks de certains corticoïdes

© Pixabay

Le 9 mai, l’ANSM a convoqué l’ensemble des laboratoires produisant des médicaments à base de prednisone et de prednisolone, pour le marché français. En cause, les tensions d’approvisionnements constatées, ces dernières semaines concernant, ces médicaments, commercialisés notamment sous le nom de Cortancyl et Solupred.

Pour trois d’entre eux – prednisolone comprimé orodispersible 20 mg, prednisolone comprimé effervescent 20 mg et prednisone comprimé 5 mg - les stocks et les approvisionnements du laboratoire couvrent une période de 15 jours à 1 mois. Une situation encore plus précaire pour la prednisolone comprimé effervescent sécable 5 mg, les stocks et les approvisionnement du laboratoire permettant de couvrir une période inférieure à 15 jours.

Une difficulté d’approvisionnement qui s’explique, selon les industriels concernés, par « des retards pris dans la production des spécialités, en particulier à l’étape de leur fabrication ». L’ANSM a ainsi demandé aux industriels de mettre en place des mesures afin d’éviter toutes ruptures de stock. Les laboratoires se sont ainsi engagés à des importations de spécialités similaires en provenance d’autres états européens. Dans l’attente de ces importations, les stocks de ces produits sont étroitement surveillés et l’ANSM recommande de limiter leur utilisation dans les cas où ils sont indispensables et sans alternative.

L’ANSM a également précisé que les informations sur la disponibilité des spécialités et sur la mise en place des importations seront actualisées régulièrement sur son site.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Plus d’un million d’euros d’indemnisation pour une victime de la Dépakine

Plus d’un million d’euros d’indemnisation pour une victime de la Dépakine

Un jeune homme, victime de la Dépakine a été indemnisé à hauteur d’ 1,3 millions d’euros (1 326 721 euros précisément), a révélé le journal Le[…]

Edito : Ces inquiétantes ruptures de médicaments

Edito : Ces inquiétantes ruptures de médicaments

L'homéopathie dans la tourmente

L'homéopathie dans la tourmente

Démarrage raté pour la sérialisation

Démarrage raté pour la sérialisation

Plus d'articles