Nous suivre Industrie Pharma

TeGeneros fait appel à Boehringer Ingelheim pour la production d'un anticorps thérapeutique

Sujets relatifs :

,
TeGeneros vient de signer un contrat avec l'allemand Boehringer Ingelheim confiant à ce dernier le développement du procédé de production et la synthèse à façon d'un anticorps monoclonal humanisé, baptisé TGN1412. Pour le développement du procédé de production, Boehringer Ingelheim utilisera sa technologie propriétaire HES (High Expression System). La compagnie sera plus précisément responsable de la génération d'une lignée cellulaire adéquate à cette synthèse et à la mise au point du procédé et livrera à TeGeneros des lots cliniques de TGN1412, conformément aux normes cGMP. Cet anticorps monoclonal, dirigé contre le récepteur cellulaire CD28 exprimé par les lymphocytes T, est développé par TeGenero dans le traitement de cancers et de maladies auto-immunes. Il a été mis au point en utilisant la technologie de TeGenero SuperMAB, qui permet selon la compagnie de synthétiser des anticorps de très haute affinité. Ce contrat est le premier du genre signé par Boehringer Ingelheim depuis l'inauguration en septembre dernier d'une nouvelle unité de production de composés biopharmaceutiques à Biberach (Allemagne), qui double les capacités de production existant le site. La construction de cette nouvelle unité, démarrée en septembre 2000, avait représenté un investissement de 255 millions d'euros. Dans le domaine de la production à façon de produits biopharmaceutiques (protéines thérapeutiques, anticorps monoclonaux, anticorps mono-caténaires et produits de thérapie génique), Boehringer Ingelheim Biopharmaceuticals a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 223 millions d'euros, en hausse de 9 % et emploie environ 1 450 personnes (dont 1 000 à Biberach et 359 à Vienne). Le site de Biberach doit également voir ses capacités doubler d'ici à 2005, date à laquelle il disposera de deux fermenteurs de 6 000 litres. Ce projet représente un investissement de 60 millions d'euros. Selon une récente étude réalisée par la compagnie américaine HighTech Business Decisions ("Biopharmaceutical Contract Manufacturing"), le marché mondial de la production à façon de substances biologiques devrait croître de 33 % entre 2003 et 2004, pour atteindre 1,7 milliard de dollars. Des progrès dans la collaboration avec Morphosys Toujours dans le domaine des anticorps monoclonaux, Boehringer Ingelheim, dans le cadre de sa collaboration avec Morphosys, vient d'exercer une première option portant sur le développement d'un anticorps thérapeutique dans le traitement d'une maladie inflammatoire. Les partenaires n'ont pas dévoilé contre quelle cible thérapeutique était dirigé cet anticorps. Dans le cadre de cet accord, signé en février dernier, Morphosys avait reçu une licence sur certains brevets détenus par Boehringer Ingelheim, brevets touchant notamment au développement d'anticorps thérapeutiques et pour le diagnostic dirigés contre les ICAM-1 ( intercellular adhesion molecule ). En retour, Boehringer Ingelheim avait reçu une licence sur des anticorps thérapeutiques dirigés contre deux cibles thérapeutiques non dévoilées et identifiées grâce à la technologie HuCAL Gold développée par Morphosys.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles