Nous suivre Industrie Pharma

tatégie : Novartis cèderait Gerber à Nestlé

Sujets relatifs :

,
Novartis serait en discussion avec Nestlé pour la vente de sa filiale Gerber, spécialisée dans la nutrition et les produits de soins pour bébés. Cette information publiée par le Wall Street Journal émanerait d'une source proche du dossier.
Les deux groupes suisses sont déjà en négociations pour la cession de l'activité nutrition de Novartis. Ces deux opérations représentent une cession d'un montant de 4 à 5 Mrds $ (3 à 3,8 Mrds €), dont plus de 3 Mrds $ (2,3 Mrds €) uniquement par la vente de Gerber, selon les mêmes sources. Nestlé avait déjà annoncé qu'il était « prêt à envisager des acquisitions dans son secteur nutrition ». Il avait déjà tenté de mettre la main sur Gerber en 1994. Mais Sandoz l'avait finalement remporté, avant de fusionner avec Ciba-Geigy pour donner naissance à Novartis. Aujourd'hui, Gerber fait partie de l'activité Consumer health, qui a représenté 23 % des ventes de Novartis en 2005, soit un chiffre d'affaires de 7,3 Mrds $ (5,5 Mrds €). Selon l'AFP, Gerber domine le marché américain de l'alimentation pour bébés avec 79 % du marché. Nombreux lancements en vue pour Novartis De son côté, Novartis ne cache pas qu'il souhaite se recentrer sur les médicaments et les vaccins. Il vient par ailleurs d'annoncer qu'il va « accélérer le développement d'une nouvelle vague de médicaments destinés à alimenter sa croissance au cours de la prochaine décennie ». Il a ainsi déposé une demande d'AMM aux Etats-Unis et en Europe pour deux médicaments : Tasigna, un traitement pour les patients leucémiques ne répondant pas à Glivec, et Aclasta, un traitement injectable à prise annuelle contre l'ostéoporose. Pour ce dernier, le dépôt du dossier est prévu en 2007. C'est l'année prochaine également que le groupe suisse devait lancer trois blockbusters potentiels : Galvus, contre le diabète – dont l'AMM a été retardée aux Etats-Unis – et deux traitements de l'hypertension, Tekturna et Exforge. Le groupe compte également déposer au premier trimestre 2007 une demande d'homologation pour un médicament associant Galvus et la metformine. Le laboratoire a souligné que le médicament contre l'hypertension combinant Tekturna et Diovan avait montré de bons résultats cliniques.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles