Nous suivre Industrie Pharma

Takeda investit 40 M€ dans une usine en Irlande

Hélène Bour

Sujets relatifs :

, ,

Le géant pharmaceutique japonais a annoncé ce 5 décembre qu'il allait construire une usine de production pour un anticancéreux sur son site de Dublin, en Irlande. D'un investissement de 40 millions d'euros, ce projet devrait créer une quarantaine d'emplois.

Le Japonais Takeda va investir 40 millions d'euros pour construire une installation sur son site de Grange Castle, au sud-ouest de Dublin, près de celui de l'Américain Pfizer. Cette usine sera dédiée à la production de son nouveau médicament contre le cancer Ninlaro. Ce dernier est un inhibiteur de protéasomes qui agit en bloquant les enzymes des cellules du myélome multiple, un cancer de la moelle osseuse, ce qui les empêche de survivre. Il a été approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) américaine en novembre 2015. Pour le produire, Takeda a donc décidé de mettre les moyens adéquats, en agrandissant son site de Grange Castle via la construction d'une unité autonome de confinement dédiée à la fabrication de ce produit. Localisé à 10 km de la capitale irlandaise, ce site a été créé par le Japonais en 2002 et constitue son centre mondial de production d'ingrédients pharmaceutiques actifs (API). C'est le premier site d'API construit par Takeda hors du Japon. Il fabrique notamment l'Actos (pioglitazone), le médicament contre le diabète qu'il produit à l'échelle commerciale depuis 2007. Takeda possède deux sites en Irlande, le second étant basé à Bray, au sud de Dublin. Ce dernier a été construit en 1997 et renferme des activités de formulation et d'emballages, à destination de la zone Europe et du continent nord-américain. Il a longtemps été la principale base de production de Takeda pour alimenter ces marchés.

Un investissement créateur d'emplois salué par les autorités

Takeda a précisé que ce nouvel investissement de 40 M€ débouchera sur la création de quarante nouveaux emplois sur le site de Grange Castle. Mitchell O'Connor, la Ministre irlandaise des Entreprises, de l'emploi et de l'innovation, a salué l'initiative. « L'industrie pharmaceutique contribue énormément à l'économie irlandaise en termes d'emplois et d'exportation et constitue l'un des principaux secteurs à forte croissance », a-t-elle souligné. « Nous sommes enchantés que Takeda ait choisi l'Irlande pour cet investissement et fiers de s'être vu confier la responsabilité de produire et de distribuer ce traitement si important pour les patients atteints de cancer dans le monde entier », a pour sa part déclaré Paul Keogh, directeur de l'usine de Grange Castle de Takeda Ireland. « Nous avons une équipe formidable ici en Irlande, et nous sommes déterminés à continuer à mettre les patients au premier plan à travers la production et l'approvisionnement dans les délais de produits de qualité depuis notre site. » À noter qu'il s'agit du second investissement annoncé par Takeda en Europe en quelques jours seulement. Le Japonais a en effet annoncé le 30 novembre qu'il allait investir 100 M€ pour construire une usine de fabrication d'un vaccin contre le virus de la dengue sur son site de Singen, en Allemagne (CPH n°783).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles