Nous suivre Industrie Pharma

Takeda intègre Nycomed et réduit la voilure

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

L'acquisition record de Takeda entraîne un vaste plan de restructuration. Après les 9,6 milliards d'euros déboursés au printemps pour mettre la main sur le Suisse Nycomed, perçu comme un véritable vecteur de croissance pour des produits innovants et un bien meilleur positionnement sur les marchés émergents (CPH n°551), le n°1 de la pharmacie japonaise est aujourd'hui à la recherche de synergies. Ce qui va d'abord se traduire par la suppression de 2 800 postes dans le monde d'ici à 2015. Des coupes focalisées sur le marché européen (2 100 suppressions) et aux États-Unis (700). Soit 9 % de ses effectifs mondiaux, qui s'élèvent à environ 31 000 en incluant ceux de Nycomed (12 500 à fin 2010).

Des synergies en Europe et dans les pays émergents

Takeda n'a pas dévoilé les détails précis de ce vaste plan de restructuration, qui devrait toucher aussi bien les fonctions commerciales que certains sites, notamment de R&D. Le groupe évoque ainsi de possibles fusions ou liquidations de certaines filiales, essentiellement en Europe. Des synergies devront être aussi dégagées dans les fonctions commerciales en Europe et dans les pays émergents. Financièrement, Takeda prévoit un coût de 70 milliards de yens (environ 708 M€) pour la période 2011-2015. Le plan nécessitera rien que pour l'Europe 40 Mrds ¥, soit 10 Mrds ¥ de plus qu'envisagés lors de la reprise de Nycomed. D'ores et déjà, le laboratoire japonais estime que son résultat net sera impacté à hauteur de 35 Mrds ¥ sur son prochain exercice fiscal qui s'achève fin mars. L'an dernier, le résultat net s'était porté à 247,9 Mrds ¥, pour un chiffre d'affaires de 1 419,4 Mrds ¥. Destinées à améliorer l'efficacité et la flexibilité des opérations du groupe, ces mesures doivent aussi renforcer les activités prioritaires dans les domaines des troubles métaboliques, de la gastro-entérologie, de l'oncologie, des maladies cardiovasculaires, de celles du système nerveux central, des pathologies inflammatoires, des désordres immunitaires, des maladies respiratoires et du traitement de la douleur.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles