Nous suivre Industrie Pharma

Takeda et Baxter obtiennent 3,6 Mrds de yens du gouvernement japonais

R.M.

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe pharmaceutique Takeda a annoncé l'obtention d'une subvention de la part du gouvernement japonais, d'un montant de 3,6 milliards de yens (33,6 M€). Le groupe pharmaceutique en avait fait la demande auprès du gouvernement, qui a officialisé sa décision le 31 août dernier. Les fonds alloués sont destinés à soutenir Takeda dans le développement et la production de vaccins contre la grippe A(H5N1). Plus particulièrement, il s'agit pour le groupe pharmaceutique d'une part, d'aider le processus de développement et le test des équipements pour la production du vaccin et d'autre part, de renforcer le développement pour la mise au point des vaccins contre la grippe basés sur la culture cellulaire, notamment les tests cliniques.

Takeda avait déjà initié le développement, la production et l'approvisionnement des vaccins anti-grippaux au Japon, notamment avec l'annonce en juin 2010 d'un accord avec Baxter. Le groupe avait ainsi conclu de produire des vaccins antigrippaux en utilisant la technologie de l'industriel, permettant de produire les vaccins plus rapidement qu'avec les méthodes conventionnelles utilisant les œufs de poule. Takeda avait prévu de mettre en place des installations au sein de son usine de Hikari, dans la préfecture de Yamaguchi. Pour mettre en œuvre le projet, la compagnie avait ainsi déclaré vouloir investir de 30 à 50 Mrds de yens, d'après le Nikkei business. Le groupe japonais avait confié « compter sur le maintien de la demande en vaccins sur le marché de l'archipel, et entrevoir des opportunités de croissance sur d'autres marchés asiatiques », d'après l'hebdomadaire japonais. Renforcé dans son projet par l'allocation de la subvention, Takeda a réitéré son intention de se développer à l'extérieur du Japon, sans donner plus de précisions.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles