Nous suivre Industrie Pharma

Synthetic Genomics signe avec Novartis

J.B.

Sujets relatifs :

, ,

Synthetic Genomics vient de conclure un accord avec l'organisation à but non lucratif J. Craig Venter Institute pour la création d'une société indépendante commune dans le domaine des vaccins. Basée à San Diego (Californie) et dénommée Synthetic Genomics Vaccines (SGVI), elle a pour objectif de développer une nouvelle génération de vaccins. Dès sa création, la coentreprise SGVI annonce une collaboration de trois ans avec le groupe pharmaceutique Novartis pour le développement d'un vaccin anti-grippal utilisant les technologies de séquençage du génome de Synthetic Genomics. Cet accord est soutenu par le Barda américain (Biomedical advanced research and development authority) dans le cadre du programme "Initiative for Vaccine Research". Novartis et SGVI vont ainsi chercher à développer une banque de virus synthétiques qui pourraient entrer en production dès l'identification de nouvelles souches virales par l'OMS (Organisation mondiale pour la santé). Cette technologie permettrait de réduire de deux mois les temps de production en cas de pandémie de grippe.

Novartis travaille depuis plus de dix ans avec J. Craig Venter Institute. Leur dernière collaboration avait abouti à la mise au point du procédé de "reverse vaccinology" (vaccinologie inverse ; conception de nouveaux vaccins à partir de protéines identifiées par séquençage du génome).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles