Nous suivre Industrie Pharma

Süd-Chemie ferme deux usines

A.D.

Spécialisée dans la fabrication de systèmes de conditionnement pharmaceutiques intégrant des solutions de protection contre l'humidité et l'oxygène, la division Performance Packaging de Süd-Chemie va réduire le nombre de ses usines. Les sites de New Milford dans le Connecticut et de Romont en Suisse cesseront leurs activités à la fin de l'année. « Aux États-Unis, nous avions ouvert ce centre pour travailler sur des projets de R&D pour un gros client. Le site devait ensuite accueillir les productions. Finalement, nous avons décidé d'arrêter ces projets pour lesquels le retour sur investissement ne nous semble pas intéressant. Ce site s'avère trop petit et trop coûteux », indique Amaury de Menthiere, directeur de l'activité Performance packaging de Süd-Chemie. Les productions du site, ouvert en 2007, sont en train d'être transférées sur le site de Belen au Nouveau Mexique. De plus, alors qu'environ 35 postes seront supprimés avec la fermeture dans le Connecticut, près d'une vingtaine de postes seront créés à Belen.

Süd-Chemie se prépare également à fermer l'usine de Romont en Suisse, acquise en 2006 et qui compte environ 40 salariés. « Il s'agit d'un site de fabrication de tubes rigides imprimés. Une activité de commodité qui subit de très fortes pressions des donneurs d'ordre, liées à l'augmentation des prix des résines, de l'énergie, du transport, etc. Nous avons tenté de redresser la situation financière en transférant des activités de notre site français de Romorantin. Mais après trois exercices déficitaires, nous devons nous rendre à l'évidence », précise Amaury de Menthiere. Une partie de la production retournera dans le Loir-et-Cher tandis que le reste sera arrêté. Le dirigeant prévoit par ailleurs une dizaine d'embauches en France.

« Notre division se recentre sur son métier d'origine : la protection contre l'humidité et l'oxygène dans les emballages des industries pharmaceutique, nutraceutique et diagnostic, confie Amaury de Menthiere. Nous avions beaucoup de sites mais trop petits pour être rentables à terme ». En janvier 2011, la division Performance packaging comptera huit sites de production (deux aux États-Unis, deux en France, un en Turquie, un à Singapour, un en Chine et un en Australie) et environ 700 personnes. La division devrait réaliser un chiffre d'affaires de 140 millions d'euros en 2010. Après cette restructuration, le dirigeant affiche ses objectifs de s'ouvrir vers de nouveaux marchés comme celui de l'agroalimentaire, via de la croissance organique mais également externe.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Thermo Fisher investit 140 M$ étendre sa production

Thermo Fisher investit 140 M$ étendre sa production

Le groupe américain Thermo Fisher a annoncé un vaste plan pour muscler ses capacités de production de consommables de laboratoire en plastique. Pour cela, il a débloqué une enveloppe de 140 millions de dollars[…]

Kuehne+Nagel inaugure deux centres de distribution

Kuehne+Nagel inaugure deux centres de distribution

Bioprocédés : Thermo Fisher ouvre un centre à Saint-Louis

Bioprocédés : Thermo Fisher ouvre un centre à Saint-Louis

Conditionnement : Catalent investit 50 M$ dans un site aux Etats-Unis

Conditionnement : Catalent investit 50 M$ dans un site aux Etats-Unis

Plus d'articles