Nous suivre Industrie Pharma

Strides règle son différend Agila avec Mylan

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

Il y a trois ans, le géant américain des génériques Mylan s'emparait d'Agila Specialties, filiale de l'Indien Strides Arcolab (devenu Strides Shasun) spécialisée dans les injectables, pour la modique somme d'1,75 milliard de dollars (CPH n°625). Basé à Bangalore (Inde), Agila compte neuf usines de production dans le monde, en Inde mais aussi au Brésil et en Pologne. Mais depuis l'acquisition d'Agila par Mylan, un contentieux avait surgi entre Mylan et Strides pour des problèmes réglementaires. La FDA (Food and Drug Administration) avait en effet adressé un avis puis une lettre d'avertissement à Mylan au sujet de plusieurs usines d'Agila ne respectant pas les bonnes pratiques de fabrication (BPF). En décembre 2015, Mylan avait alors adressé des réclamations à Strides dans le but d'obtenir une compensation financière pour les mesures correctives qu'il a dû mettre en place dans les usines en question. Dans un document du Bombay Stock Exchange daté de ce 3 novembre, Strides explique que ces préoccupations réglementaires ont été réglées par un paiement de 100 M$ via un fonds séquestre, et que Strides a reçu en retour 30 M$ en séquestre également. Lorsque les deux sociétés avaient finalisé le rachat d'Agila, Strides avait mis 200 M$ sur un fonds séquestre, dont une moitié était vouée à couvrir d'éventuelles préoccupations réglementaires telles que celle-ci, et l'autre moitié à couvrir les demandes de garanties et d'indemnités, incluant les taxes. Les deux entreprises sont arrivées à un accord définitif, ce qui clôt a priori définitivement la transaction d'Agila.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles