Nous suivre Industrie Pharma

Stratégie : Solvay recentre ses activités

Sujets relatifs :

,
Stratégie : Solvay recentre ses activités

Le groupe belge, qui étudiait depuis le mois d'avril les diverses options stratégiques pour sa branche Pharmacie (CPH n°461 et n°474), vient d'en annoncer la cession. Nycomed et Abbott étaient en course. C'est finalement Abbott qui l'a remporté.
Le groupe belge, qui étudiait depuis le mois d'avril les diverses options stratégiques pour sa branche Pharmacie (CPH n°461 et n°474), vient d'en annoncer la cession. Nycomed et Abbott étaient en course. C'est finalement Abbott qui l'a remporté.

La quasi-totalité des groupes impliqués à la fois dans la chimie et la pharmacie ont fini par séparer leurs activtés sous la pression des investisseurs. Aujourd'hui, l'irréductible Solvay n'échappe plus à la règle. Après plusieurs mois d'analyse des différentes options possibles, le Conseil d'administration du groupe belge a finalement décidé de vendre la totalité de ses activités pharmaceutiques à Abbott pour une valeur totale d'environ 5,2 milliards d'euros. Le groupe américain coiffe ainsi au poteau le Suisse Nycomed, qui proposait entre 4 et 4,5 Mrds €. Le montant inclut un prix d'achat de 4,5 Mrds € en numéraire, ainsi que des versements additionnels potentiels jusqu'à 300 M€, à condition que certaines étapes soient franchies entre 2011 et 2013. Il comprend également la reprise de certains engagements financiers que Solvay évalue à 400 M€. La transaction prévoit le transfert de tous les salariés des activités pharmaceutiques. La branche pharmaceutique représente 28 % du périmètre total du groupe, avec un chiffre d'affaires de près de 2,7 Mrds € en 2008. Cette transaction devrait être clôturée au premier trimestre 2010, sous réserve de l'approbation des autorités de la concurrence concernées. Du côté d'Abbott, les avantages de cette transaction sont réels. La branche Pharmacie de Solvay va lui permettre de se développer sur les marchés émergents d'Europe de l'Est et d'Asie, ainsi que dans les vaccins, et lui donne accès à plusieurs nouveaux médicaments contre l'hypertension et la maladie de Parkinson. Abbott acquiert ainsi les droits mondiaux du Tricor (fénofibrate), le médicament numéro 1 de Solvay. Cet anti-cholestérol a généré des ventes mondiales de 511 millions d'euros l'an dernier (+ 20 % en un an), soit presque un cinquième du chiffre d'affaires total de la pharmacie de Solvay. Le laboratoire américain détenait déjà les droits de commercialisation du Tricor aux États-Unis.

Clariant : cible de Solvay ?

Quant à Solvay, il réinvestira le produit de la transaction à des fins de croissance interne et externe. Notamment par des investissements dans des activités à haute valeur ajoutée et dans des projets stratégiques en chimie et en plastiques ; par une expansion géographique ; et par le développement d'activités et de nouveaux produits dans le domaine de l'énergétique. Les rumeurs courent à ce sujet. Clariant pourrait être une cible, selon Reuters. Mais le groupe chimique belge s'est refusé à tout commentaire.
Juliette Badina


Accord avec Medigene Simultanément à la cession de son activité Pharmacie, Solvay a signé un accord de distribution avec Medigene. La filiale allemande de Solvay Pharmaceuticals serait responsable de la commercialisation de Veregen, un médicament de Medigene, en Allemagne, Autriche et Suisse. Medigene fournira le produit fini et recevra des redevances sur les ventes. Les paiements d'étapes pourront atteindre 3,65 millions d'euros.




Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles