Nous suivre Industrie Pharma

Stratégie : Solvay examine la cession de sa pharmacie

Sujets relatifs :

,
Le Belge ne lèvera pas le voile sur les tractations actuelles (CPH n°461). Solvay reconnaît que « l'analyse des options stratégiques pour ses activités pharmaceutiques se poursuit, sous tous ses aspects », mais refuse de « commenter les rumeurs ».
Le Belge ne lèvera pas le voile sur les tractations actuelles (CPH n°461). Solvay reconnaît que « l'analyse des options stratégiques pour ses activités pharmaceutiques se poursuit, sous tous ses aspects », mais refuse de « commenter les rumeurs ». La semaine dernière, la presse belge et internationale ébauchait de nouvelles pistes pour un possible repreneur. Selon différentes sources, une liste de deux à trois candidats serait examinée. Deux acteurs sont particulièrement bien identifiés. D'une part, le laboratoire américain Abbott, de l'autre, le Suisse Nycomed. Le premier aurait limité son intérêt au Tricor (fénofibrate), le médicament numéro 1 de Solvay. Cet anti-cholestérol a généré des ventes mondiales de 511 millions d'euros l'an dernier (+ 20 % en un an), soit presque un cinquième du chiffre d'affaires total de la pharmacie de Solvay. Or, Abbott détient déjà les droits de commercialisation de Tricor aux États-Unis. Nycomed, de son côté, serait intéressé par la reprise de l'ensemble de la pharmacie de Solvay. Cette branche représente 28 % du périmètre total du groupe, avec un chiffre d'affaires de près de 2,7 Mrds € en 2008. Selon Reuters ou le quotidien belge De Tijd, un troisième candidat pourrait être impliqué dans le dossier, et serait de toute évidence un candidat « asiatique », sans plus de précisions. Ces rumeurs ont séduit les marchés, à en croire la hausse du titre Solvay la semaine dernière. Le suspens devrait se poursuivre ces prochaines semaines. D'après Reuters, le groupe belge souhaiterait boucler le dossier d'ici à la fin de l'été. J.C.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles