Nous suivre Industrie Pharma

Stratégie : Procter & Gamble proche de vendre sa pharma

Sujets relatifs :

, ,
Il n'y a pas que Solvay à vouloir quitter le domaine pharmaceutique. Géant des produits de soins et de grande consommation, en allant des piles aux rasoirs, des lessives aux shampoings, l'Américain Procter & Gamble ne cache plus son intention ces dernières années de se séparer de sa branche médicaments de prescription.
Il n'y a pas que Solvay à vouloir quitter le domaine pharmaceutique. Géant des produits de soins et de grande consommation, en allant des piles aux rasoirs, des lessives aux shampoings, l'Américain Procter & Gamble ne cache plus son intention ces dernières années de se séparer de sa branche médicaments de prescription. Selon des informations révélées par le Wall Street Journal, le groupe serait en discussions avancées avec deux acquéreurs potentiels. D'un côté avec le fonds d'investissement Cerberus Capital Management, de l'autre avec le laboratoire Warner Chilcott, spécialisé en dermatologie et santé féminine. Le premier créerait une entité pharmaceutique à part entière, le second intégrerait les activités pharmaceutiques de Procter & Gamble dans son propre périmètre, ce qui pourrait tripler son chiffre d'affaires actuel. La branche strictement pharmaceutique de Procter & Gamble pèserait 2 milliards de dollars (1,4 Mrd €), au sein d'un chiffre d'affaires total de plus de 84 Mrds $ l'an dernier, et recense des produits contre l'ostéoporose, l'incontinence ou encore des troubles gastriques. Selon le Wall Street Journal, le montant de l'acquisition de ces activités pourrait atteindre 3 Mrds $. J.C.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles