Nous suivre Industrie Pharma

Stratégie : Procter & Gamble cède sa pharmacie à Warner Chilcott

Sujets relatifs :

, ,
En décembre, le fabricant américain de produits de grande consommation Procter & Gamble faisait part de sa volonté de mettre fin à ses investissements dans le développement de nouveaux médicaments et de céder certaines marques. P&G vient de confirmer la vente de son portefeuille et de son pipeline de produits pharmaceutiques aux laboratoires irlandais Warner Chilcott, spécialisés dans la santé féminine et la dermatologie.
En décembre, le fabricant américain de produits de grande consommation Procter & Gamble faisait part de sa volonté de mettre fin à ses investissements dans le développement de nouveaux médicaments et de céder certaines marques. P&G vient de confirmer la vente de son portefeuille et de son pipeline de produits pharmaceutiques aux laboratoires irlandais Warner Chilcott, spécialisés dans la santé féminine et la dermatologie. Procter & Gamble se recentre sur les produits de santé sans ordonnances. Warner Chilcott devient un groupe pharmaceutique, étend sa présence dans la santé féminine, entre dans le marché de l'urologie et intègre des traitements gastro-entérologiques à son portefeuille. Le montant de la transaction, qui devrait être finalisée au 1er novembre, s'élève à 3,1 milliards de dollars (2,1 Mrds ). L'accord concerne également les unités de production ainsi que la majorité des 2 300 employés de cette division, qui seront transférés chez Warner Chilcott. P&G a indiqué que l'accord se traduirait par une plus-value exceptionnelle de 1,4 Mrd $ environ après impôt. Warner Chilcott va ainsi tripler son chiffre d'affaires et élargir son portefeuille de médicaments. La division pharmaceutique de P&G représente des recettes annuelles de 2,3 milliards de dollars. J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles