Nous suivre Industrie Pharma

Stratégie : Novartis s'offre Corthera et prend le contrôle d'Alcon

Sujets relatifs :

,
À l'heure des fêtes, le laboratoire suisse a cassé sa tirelire. D'abord en reprenant fin décembre la société biopharmaceutique californienne Corthera.
À l'heure des fêtes, le laboratoire suisse a cassé sa tirelire. D'abord en reprenant fin décembre la société biopharmaceutique californienne Corthera. Ensuite en exerçant une option pour prendre définitivement le contrôle d'Alcon, géant de l'ophtalmologie. L'acquisition de Corthera concerne le segment des traitements cardiovasculaires. L'intérêt de Novartis réside dans l'ajout de Relaxin, développé par Corthera, à son portefeuille de produits. Cette version recombinée d'un peptide humain permettrait de traiter les insuffisances cardiaques aigües décompensées, pathologie qui touche chaque année des millions de patients aux États-Unis et en Europe, selon Novartis. Entré en phase III de son développement clinique en octobre dernier, Relaxin pourrait être soumis aux autorités sanitaires dès 2013. Novartis offre 120 millions de dollars (83,4 M ) pour l'acquisition de la société dans le cadre d'un paiement initial, et pourrait verser jusqu'à 500 M$ supplémentaires en fonction des avancées du programme. Soit un potentiel total de 620 M$. L'opération devrait être finalisée au premier trimestre de cette année. Le dossier Alcon n'aura pas fait perdre de temps à Novartis. Dans le cadre de l'acquisition de 25 % du capital du géant des produits ophtalmologiques auprès de Nestlé au printemps 2008, pour 11,4 Mrds $ CPH n°419), le groupe suisse disposait d'une option, ouverte entre janvier 2010 et janvier 2011, pour racheter les 52 % du capital d'Alcon que détenait encore Nestlé. Cette fois, le montant se porte à 28,1 Mrds $ supplémentaires. Or Novartis va plus loin puisque, non content de pouvoir après l'opération détenir 77 % du capital d'Alcon, le Suisse a lancé une offre auprès des petits actionnaires pour mettre la main sur les 23 % de capital restant. Au total, Novartis débourserait ainsi 49,7 Mrds $ afin de créer le leader mondial de l'ophtalmologie. Un segment qu'il juge particulièrement prometteur entre les besoins de plus en plus importants issus du vieillissement des populations et de la demande grandissante des pays émergents. L'opération pourrait être finalisée au second semestre 2010.
J.C.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles