Nous suivre Industrie Pharma

Stratégie : Merck signe avec Medarex et Galapagos

Sujets relatifs :

, ,
Le groupe pharmaceutique américain vient de signer un accord de licence exclusive avec la société biopharmaceutique Medarex et le laboratoire de biologie de l'Université de médecine de Massachussetts (MBL) pour le développement et la commercialisation d'un anticorps monoclonal qui cible et neutralise les toxines A et B du Clostridium difficile.
Le groupe pharmaceutique américain vient de signer un accord de licence exclusive avec la société biopharmaceutique Medarex et le laboratoire de biologie de l'Université de médecine de Massachussetts (MBL) pour le développement et la commercialisation d'un anticorps monoclonal qui cible et neutralise les toxines A et B du Clostridium difficile. Medarex et MBL recevront un premier paiement de 60 millions de dollars (46 Me) et pourraient ensuite recevoir jusqu'à 165 M$ de paiements supplémentaires en fonction des résultats ainsi que des redevances à deux chiffres sur les éventuelles ventes. Merck & Co vient également de conclure un nouvel accord avec la société Galapagos afin de développer de nouveaux candidats médicaments pour le traitement des maladies inflammatoires. Cette alliance est déjà la sixième avec une grande société pharmaceutique pour la société de biotechnologies gantoise et la deuxième avec le laboratoire américain. Selon les termes de ce nouvel accord, Galapagos touchera au minimum 2,5 M€ et jusqu'à 192 M€. En janvier, Galapagos avait entamé avec le laboratoire américain une collaboration portant sur la recherche des sources d'obésité et de diabète (CPH n°451). Un premier trimestre décevant Parallèlement à l'annonce de ces accords, Merck & Co a publié au premier trimestre un bénéfice net de 1,45 milliard de dollars en chute de 56 % sur un an. Le chiffre d'affaires du groupe a, quant à lui, reculé de 8 %, à 5,38 Mrds $. Des résultats inférieurs aux attentes. Richard Clark, p-dg du groupe, se dit cependant confiant pour atteindre « nos prévisions annuelles de bénéfice par titre », compris entre 3,15 et 3,30 dollars par action. Côté perspectives de chiffre d'affaires, le groupe table pour 2009 sur des ventes moins importantes que prévues, à 23,2 Mrds $, contre une estimation précédente de 23,7 Mrds $. Richard Clark reste optimiste, estimant que la fusion avec Schering-Plough (CPH n°458) permettra au nouveau Merck « d'avoir une solidité financière accrue et des capacités accrues en R&D ». J.B.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles