Nous suivre Industrie Pharma

Stratégie : BMS cède à Taisho son activité OTC en Asie

Sujets relatifs :

,
Pour une poignée de 310 millions de dollars (210,6 M€), Bristol-Myers Squibb a cédé au groupe pharmaceutique japonais Taisho Pharmaceutical sa division de produits OTC (over-the-counter) pour la région Asie-Pacifique. À l'exception du Japon, où BMS a déjà vendu ses produits OTC à Lion Corporation en 2007, et à l'exception de la Chine, où le groupe américain conserve sa gamme spécifique de produits OTC.
Pour une poignée de 310 millions de dollars (210,6 M€), Bristol-Myers Squibb a cédé au groupe pharmaceutique japonais Taisho Pharmaceutical sa division de produits OTC (over-the-counter) pour la région Asie-Pacifique. À l'exception du Japon, où BMS a déjà vendu ses produits OTC à Lion Corporation en 2007, et à l'exception de la Chine, où le groupe américain conserve sa gamme spécifique de produits OTC. L'opération devrait être finalisée au quatrième trimestre de cette année. Cette cession comprend tous les produits, les droits de propriété intellectuelle, les terrains, les bâtiments de l'activité OTC de BMS dans la région. Y compris l'usine du groupe située à Bogor, en Indonésie. Les 126 employés de BMS concernés, tous intégrés à la filiale PT Bristol-Myers Squibb Indonesia, seront réincorporés au sein de Taisho. Le groupe japonais est un spécialiste de produits OTC et de compléments alimentaires (63 % de son activité) mais dispose aussi de médicaments sous ordonnance (maladies infectieuses, immunologie, allergie, système nerveux central et diabète, 37 % de son activité). L'an dernier, il a affiché un chiffre d'affaires de 256 Mrds de yens (1,9 Mrd €). Pour BMS, cette opération s'inscrit dans la stratégie du groupe de devenir un acteur purement biopharmaceutique. Stratégie initiée dès 2005 avec la cession à Novartis de son activité OTC en Amérique du Nord pour 660 M$ (CPH n°312). Aujourd'hui, le portefeuille de produits OTC du groupe se limite à la Chine et à sa filiale Upsa, essentiellement présente en France. Ces deux dernières activités resteraient toutefois « hautement stratégiques » selon le groupe, qui réfute toute idée de s'en séparer.
J.C.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles