Nous suivre Industrie Pharma

Stiplastics inaugure sa nouvelle usine

À Saint-Marcellin, Nicolas Viudez

Poursuivre la transformation vers la conception et la production de dispositifs médicaux, telle est l'ambition de Stiplastics avec sa nouvelle unité de fabrication, inaugurée le 6 octobre à Saint-Marcelin (Isère). Le site, d'une superficie de 10 000 m2, aura nécessité un investissement total de 8,6 millions d'euros. Des locaux qui accueillent la totalité des effectifs du groupe, soit 92 personnes et qui viennent remplacer l'usine de Beauvoir-en-Royans (Isère), devenue trop petite pour soutenir la croissance de l'entreprise. Le nouveau site comprend ainsi un atelier dédié à l'injection équipé de 23 presses à injecter électriques. Elles sont entièrement robotisées et équipées d'un outil de supervision en temps réel qui limite le recours à la main d'oeuvre. Les bras robotisés assurent ainsi, par exemple, la pose de l'étiquette, la fermeture de la boîte et même le contrôle visuel, puisque chaque boîte est passée devant une caméra pour vérifier l'absence de défaut. À proximité de la production, un magasin motorisé permet d'optimiser l'espace consacré aux stocks de matières plastiques qui disposent d'un « grade food and medical compliant ». L'entreprise prévoit 6 mois de matière en stock pour faire face aux changements de fournisseurs sur le marché des plastiques. En complément de la production, un espace spécialisé dans l'électronique de 150 m2 et équipé notamment de bancs de tests, est destiné à la mise au point de dispositifs médicaux connectés. Un secteur dans lequel Stipastics souhaite se développer après des premiers projets de piluliers connectés menés dans le secteur de l'oncologie. Avec la progression des thérapies ciblées et de la voie orale pour traiter les cancers, la question de l'observance est en effet sur le devant de la scène et implique des enjeux forts sur l'observance auxquels le dispositif connecté souhaite répondre. Grâce à ces nouvelles installations, Stiplastics peut désormais concevoir un dispositif médical, en assurer le développement, la fabrication et y intégrer l'électronique. Pour accompagner cette évolution vers le dispositif médical, Stiplastics fait évoluer sa marque en y accolant désormais Healthcaring, un néologisme destiné à souligner la stratégie de l'entreprise vers le soin. Dans cette même optique, Stiplastics a déposé la marque Internet of care, qu'elle souhaite développer comme un label de création et de fabrication de dispositifs médicaux e-santé. Connue principalement pour sa gamme de mouche-bébés, piluliers et boîtes en plastique destinés au transport d'échantillons biologiques, l'entreprise souhaite ainsi poursuivre sa croissance en investissant pleinement le secteur des dispositifs connectés. « Avec ce nouveau site, nous espérons atteindre 23 millions de chiffres d'affaires en 2019 », ambitionne Jérôme Empereur, p-dg de Stiplastics.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Des micro-ordinateurs pensés pour les lignes de production

Des micro-ordinateurs pensés pour les lignes de production

2iPS, société spécialisée dans la fourniture de matériels informatiques industriels, lance la technologie des micro-ordinateurs Raspberry. Compacte et légère, la nanocarte Raspberry Pi 3B+[…]

05/05/2020 | Logiciels
Des solutions tout-en-un de suivi des performances

Des solutions tout-en-un de suivi des performances

Une solution pour faciliter l’intralogistique

Une solution pour faciliter l’intralogistique

Un tube de transfert en silicone

Un tube de transfert en silicone

Plus d'articles