Nous suivre Industrie Pharma

Stallergenes mise sur les États-Unis

A.F.

Sujets relatifs :

, ,
Le comprimé d'immunothérapie sublinguale Oralair de Stallergenes est actuellement en cours d'évaluation par la FDA pour une autorisation aux États-Unis.

Pour préparer son lancement, le laboratoire français s'est allié à l'Américain Greer Laboratories, lui aussi spécialisé dans l'immunothérapie allergique. Les deux groupes ont conclu un accord exclusif de commercialisation d'Oralair aux États-Unis. Dans ce cadre, Greer sera responsable du marketing et des ventes du produit. De son côté, Stallergenes sera en charge de la production des comprimés et de leur approvisionnement. La société française recevra plusieurs paiements d'étape réglementaires et commerciaux pouvant atteindre 120 millions de dollars (90 M€). Des redevances sur les ventes et un prix de transfert sont également prévus. Stallergenes avait entamé en mars des discussions avec Greer Laboratories.

Lancé l'an dernier en France, Oralair est actuellement disponible dans 22 pays. Composé de cinq graminées, il est indiqué pour le traitement de la rhinite et de la conjonctivite allergiques induites par les pollens de graminées.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles