Nous suivre Industrie Pharma

Solvay veut vendre son usine de Dijon

Après la vente de Synkem, Solvay annonce son intention de céder un autre actif industriel de l'ex-laboratoire Fournier. Le groupe belge vient d'entamer le processus de vente de l'usine de Fontaine-Lès-Dijon (Côte-d'Or), qui emploie 213 personnes. Si Solvay a pris cette décision, c'est qu'il veut concentrer sa production de formes sèches en Europe sur les sites de Châtillon-sur-Chalaronne en France (Ain) et de Cork (Irlande). Un programme déjà lancé avant le rachat de Fournier et dont l'intérêt a été renforcé lors de cette opération. En attendant de trouver un repreneur, une réorganisation de Fontaine-Lès-Dijon va être lancée, afin de « mieux utiliser les équipements et améliorer la structure de coûts du site », selon le groupe. Ce qui s'accompagnera de la suppression de 26 postes, dans le cadre d'un programme de départs volontaires. L'usine de Fontaine-Lès-Dijon a affiché en 2006 une production de 0,9 milliard d'unités, et dispose aussi d'un bâtiment de stockage et de distribution comprenant 10000 emplacements de palettes. Il produit notamment Lipanthyl (fénofibrate, hypercholestérolémie), Tadenan (hypertrophie bénigne de la prostate, extrait végétal de Pygeum africanum) ou encore Tripten (incontinence urinaire). Selon un porte-parole du groupe, aucun contact avec un potentiel repreneur n'a encore été pris, alors que le processus de cession pourrait prendre un an environ selon les prévisions de Solvay. Il est fort probable que ce soit un façonnier qui reprenne le site.n C.M.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

CEPS-Leem : Un accord-cadre prometteur pour la filière

CEPS-Leem : Un accord-cadre prometteur pour la filière

L'accord intègre notamment des mesures favorisant la production en France.  Très attendu après une crise sanitaire inédite, l’accord-cadre entre le CEPS (Comité économique des produits de[…]

Nanobiotix met fin à son partenariat avec PharmaEngine

Nanobiotix met fin à son partenariat avec PharmaEngine

Merck va produire pour Alteogen à Martillac

Merck va produire pour Alteogen à Martillac

MSD s’empare de Pandion pour 1,85 Mrd $

MSD s’empare de Pandion pour 1,85 Mrd $