Nous suivre Industrie Pharma

Solutia PSD agrandit son usine de Bubendorf et déménage son siège en Suisse

Sujets relatifs :

,
Solutia Pharmaceutical Services Division (Solutia PSD), fournisseur de services en développement pharmaceutique, a récemment agrandi l'usine de sa division suisse Amcis, à Bubendorf, qui compte à présent deux bâtiments supplémentaires pour une surface totale de 8 000 m 2 . Solutia PSD vient également de déplacer son siège de Farnborough (Royaume-Uni) à Bubendorf. La société est en effet désireuse de centraliser sa direction et ses activités de chimie pour offrir à ses clients un service "tout-en-un". Le site de Bubendorf réunira donc du personnel administratif, financier et de marketing, ainsi que des chimistes, des chefs de projet, des spécialistes d'assurance qualité et un laboratoire pilote pour la production de substances hautement actives à l'échelle clinique et commerciale. L'inauguration des nouvelles installations a eu lieu en décembre. Les activités administratives sont déjà opérationnelles, contrairement à l'unité de production qui le sera au cours du deuxième trimestre. Solutia PSD s'était doté en novembre d'un centre d'excellence, spécialisé dans la chimie des peptides et basé à Hunzenschwil en Suisse. Le chimiste utilisera sa nouvelle technologie Continuous Flow Solid Phase Peptide Synthesis (CFSPPS). Contrairement aux technologies classiques de synthèse de peptides en phase solide, la technologie CFSPPS permettrait d'accéder à des peptides contenant jusqu'à 50 acides aminés, tout en réduisant les temps de synthèse, donc les coûts. Solutia est équipé pour produire des peptides de l'échelle clinique jusqu'à des quantités commerciales (environ 100 kg).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles