Nous suivre Industrie Pharma

Social : Solvay réorganise les activités de Fournier

Sujets relatifs :

,
Solvay passe à une nouvelle étape dans la réorganisation de ses activités, suite à l'acquisition du laboratoire français Fournier.
Après les 400 suppressions de postes en France dans les fonctions centrales et commerciales (CPH n°328), le groupe belge vient d'annoncer 32 suppressions de postes supplémentaires dans l'Hexagone sur les 941 employés de Fournier Pharma en France, dont 25 à Dijon et 7 à Paris. Solvay veut en effet délocaliser deux activités conduites par le site de Chenôve (Côte-d'Or). Les fonctions de développement galénique seraient ainsi déplacées aux Pays-Bas et en Irlande, tandis que la pharmacovigilance sera centralisée en Allemagne. Ces mesures, attendues par les syndicats lors de l'annonce de la première phase de la réorganisation, entrent dans le cadre de la nouvelle organisation mondiale des activités de R&D, Assurance Qualité et Pharmacovigilance de Solvay Pharma. Outre le transfert des deux activités françaises, ce programme prévoit la création de quatre centres d'Excellence de recherche, dont deux au sein du site français de Daix, également en Côte-d'Or, dédiés aux sciences moléculaires et à la pharmacocinétique. Mais sans création d'emplois. Daix deviendrait ainsi le seul centre du groupe spécialisé dans la biologie exploratoire, selon le groupe. Rappelons qu'au-delà des réorganisations en France, Solvay Pharma s'est fixé pour objectif de dégager 300 millions d'euros d'économies entre 2005 et 2010. Et ce, afin d'atteindre une marge de Rebit de 20 %, contre 16 % en 2006 et 13,3 % en 2005 (hors éléments liés à l'acquisition de Fournier). Autre objectif affiché, une croissance annuelle moyenne de ses ventes supérieure à 7 %. La part la plus importante des économies annoncées devrait être réalisée en 2006, 2007 et 2008. L'an prochain, après s'être attaqué à ses départements Marketing et ventes et Administratifs, Solvay s'attellera à la réorganisation de son réseau de production, qui compte douze implantations dans le monde pour 1600 employés. Au programme: investissements dans des usines spécialisées et recours plus important à la sous-traitance. En France, Solvay dispose de deux usines, situées à Dijon et Châtillon-sur-Chalaronne (formes sèches, 2,5 milliards d'unités par an). Sans compter celle de Salin-de-Giraud (Bouches-du-Rhône), spécialisée dans la chimie fine pharmaceutique.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles