Nous suivre Industrie Pharma

Social : Nycomed va licencier 10 % de ses effectifs

Sujets relatifs :

,
Le groupe danois va supprimer 1 250 postes dans le cadre du programme d'intégration d'Altana Pharma. Le principal pays touché est l'Allemagne.
Nycomed va licencier 1250 personnes au niveau mondial, soit 10 % de ses effectifs. Ce plan de restructuration fait suite au récent rachat d'Altana Pharma par la société pour 4,5 milliards d'euros, effectif depuis le 1er janvier dernier (CPH N°353). « Près de 790 emplois seront redondants au sein d'Altana Pharma. Nos sièges sociaux de Roskilde (Danemark) et Konstanz (Allemagne) seront les plus touchés », a précisé Håkan Björklund, directeur général de Nycomed. D'autant plus que le groupe a déménagé son siège social du Danemark à Zurich, en Suisse. Nycomed avait déjà annoncé le licenciement de 400 salariés outre-Atlantique au sein de la division pharmaceutique d'Altana (CPH n°355). L'Allemagne sera touchée à hauteur de 930 suppressions de postes. En France, Altana emploie 250 personnes, et l'on ne connaîtra pas les mesures prise par le groupe avant l'été. Par fonction, 200 suppressions de postes sont programmées dans les départements administratifs, 465 dans les forces de vente de 14 pays et pas moins de 585 dans les centres de R&D. La réduction très importante du nombre de chercheurs s'explique par la volonté du groupe de moins concentrer la R&D sur le développement d'éventuels blockbuster pour privilégier les partenariats de recherche en externe En 2006, Nycomed a réalisé des ventes de 3,4 Mrds € et un Ebitda de 927 M€. La société doit en outre faire face à l'expiration prochaine du brevet de son unique produit commercialisé, Pantoprazole. Cet inhibiteur de la pompe à protons a représenté 47 % des revenus de la société en 2006 et tombera dans le domaine public à partir de 2009 en Europe et de 2010 aux États-Unis.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles