Nous suivre Industrie Pharma

Social : Merck Serono réorganise ses activités en France

Sujets relatifs :

,
On connaît enfin les mesures de réorganisations que Merck Serono va prendre en France, suite à l'absorption du géant suisse des biotechnologies par le groupe allemand en 2006.
Ces mesures vont principalement toucher les fonctions globales basées en France et les fonctions Comptabilité et Gestion, avec le transfert prévu d'une soixantaine de postes de l'Hexagone vers la Suisse et l'Allemagne et plus précisément les sièges de Serono (Genève) et de Merck (Darmstadt). L'objectif est bien sûr de regrouper les équipes en un même lieu, « afin d'optimiser le fonctionnement et réduire les coûts de structure », indique Merck Serono. Ces transferts ne devaient pas être finalisés avant avril 2009, selon le groupe, afin de donner le temps aux salariés concernés de choisir s'ils veulent changer de poste ou de lieu de travail ou encore participer à un plan de départs volontaires. Un deuxième programme de réorganisation va toucher les activités françaises de Merck Serono. Cette fois, il ne découle pas directement de la fusion mais de la récente décision du laboratoire de ne plus investir en R&D dans le diabète (CPH n°400), et de céder son pipeline dans ce domaine. Une décision qui aura d'importantes conséquences en France, où 104 salariés travaillent dans ce domaine sur le site de recherche de Chilly Mazarin (Essonne). Cette implantation, qui joue un rôle central dans les compétences du laboratoire dans le diabète, devrait donc entrer dans le giron d'une nouvelle entreprise dans les prochains mois. Selon Merck Serono, son pipeline dans cette aire thérapeutique comprend « de nombreux projets dont un en phase II ». Sur ce dernier, Pierre-Henry Longeray, directeur général de Merck Serono France, veut rester discret, se contentant d'indiquer qu'il s'agit « d'une molécule ayant un mécanisme qui à notre connaissance n'est exploré par aucune autre société ». Autre actif français à être impliqué dans cette activité, le site de Lyon, siège de Merck Serono France, qui héberge une quarantaine de collaborateurs en charge de la gestion commerciale de la gamme Glucophage (metformine). Ces derniers resteront dans le périmètre de Merck Serono, cette franchise ne faisant pas partie des activités dont le groupe veut se séparer. Elle continue à faire l'objet de développements de gestion de cycle de vie, malgré les cinquante ans du médicament. Trouver un repreneur avant la fin 2008 Selon Pierre-Henry Longeray, le laboratoire a déjà reçu des marques d'intérêts de plusieurs repreneurs potentiels pour ce pipeline “diabète”. Même si bien sûr, il ne laisse filtrer aucun nom, se contentant d'indiquer que « plusieurs types de sociétés peuvent être intéressées. Un grand laboratoire présent dans les maladies métaboliques qui souhaite remplir son pipeline ou une société de taille plus modeste ayant déjà des molécules et désirant diversifier ses actifs ». Reste que comme le souligne le dirigeant, « il faudra néanmoins qu'elle soit assez développée pour pouvoir assumer les essais de phase III de notre candidat le plus avancé, tout en offrant à nos collaborateurs de Chilly Mazarin la possibilité de poursuivre leurs travaux ». Trouver un tel candidat ne devra pas prendre trop de temps: « Nous nous sommes fixés comme objectif de clore ce dossier courant 2008 et nous sommes engagés à maintenir les investissements nécessaires à ces projets jusqu'à la reprise ». Dans tous les cas, Merck tournera avec cette cession une page de son histoire, dans laquelle le diabète a constitué l'un des principaux piliers. C.M.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles