Nous suivre Industrie Pharma

Social : Merck pourrait fermer le site de production de Lyon

Sujets relatifs :

,
Merck n'exclut pas des suppressions d'emplois dans ses activités de production en France, avec éventuellement la fermeture de sites, selon un porte-parole du groupe qui précise qu'une décision serait prise à ce sujet en juillet. Cette annonce faite suite à une information publiée par nos confrères du quotidien Les Echos, indiquant qu'un audit réalisé par le cabinet Boston Consulting sur les seize sites de production mondiaux du groupe pharmaceutique recommandait la fermeture de l'usine de Lyon-Lacassagne (Rhône). Le centre de production pharmaceutique de Lyon-Lacassagne est spécialisé dans la fabrication de formes sèches (comprimés, gélules), de formes pâteuses (crèmes, pommades), de formes liquides (sirops et solutions) et de formes effervescentes de médicaments de prescription, OTC et génériques. Les activités du site pourraient être réparties sur les sites de Barcelone en Espagne, de Semoy, dans le Loiret et à Darmstadt, en Allemagne. Merck KGaA passe actuellement en revue son appareil de production et de distribution dans le monde, y compris donc en France et à Monaco où le groupe emploie quelque 3 000 personnes, afin de l'optimiser. Dans ce cadre, « plusieurs scénarios sont envisagés, dont celui de suppressions d'emplois et de fermetures de site », a-t-il dit. Merck KGaA possède également en France des sites à Meyzieu, dans la région lyonnaise, Pithiviers (centre), Calais (nord), Semoy (centre), ainsi qu'à Monaco. Cette annonce survient une semaine après la révocation du président de Merck SA, filiale française de Merck KGaA, par son conseil d'administration « en raison de divergences sur la stratégie". Projets
et réalisations

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles