Nous suivre Industrie Pharma

SNPE : Isochem prévoit 187 suppressions d'emplois l'an prochain

Sujets relatifs :

, ,
Isochem, filiale du groupe SNPE spécialisée dans la chimie fine (pharmacie, agrochimmie, spécialités), va supprimer l'an prochain 187 postes, et ce au sein de ses activités pharmaceutiques. Ce plan touchera plusieurs de ses sites français, selon un projet de restructuration présenté en comité central d'entreprise. D'après Bernard Fontana, directeur général d'Isochem, « Les industries pharmaceutiques mettent moins de médicaments sur le marché, et le nombre de médicaments génériques augmente. C'est toute la profession de la chimie fine en Europe qui doit s'adapte r », alors que d'autres grands acteurs, comme Clariant on déjà procédé à des licenciements dans ce secteur d'activité. Selon Bernard Roussel, directeur de la communication du groupe, « il est encore trop tôt pour donner le détail de ces suppressions de postes ». Bernard Fontana précise que les employés qui seront touchés par ce plan seront « tous reclassés en interne ». Deux cent postes vont en effet se libérer au sein du groupe, selon le dirigeant. Des précisions concernant ce projet de restructuration devraient être prochainement apportées par la direction du groupe, alors que le prochain CCE se tiendra le 12 novembre. Les activités pharmaceutiques du groupe SNPE ont représenté l'an dernier un chiffre d'affaires de 123,6 millions d'euros, en baisse de 6,3 % sur 2001, soit 14,9 % du chiffre d'affaires du groupe SNPE. Isochem employait pour sa part 1 375 personnes en 2002, pour un chiffre d'affaires de 337,4 millions d'euros (41 % du chiffre d'affaires du groupe). Isochem veut produire du phosgène à Vert-le-Petit Par ailleurs, Isochem étudie actuellement la possibilité de construire une petite unité de phosgénation sur son site de Vert-le-Petit, selon Jean-Pierre Martinet, nouveau directeur général du groupe. Ce site qui n'est pas intégré en phosgène était approvisionné historiquement depuis Toulouse. Depuis l'arrêt du phosgène à Toulouse, le site est approvisionné depuis la Tchéquie à travers sa filiale Framochem où le groupe dispose d'installations de phosgénation. L'idée est de ne produire que de petites quantités de phosgène, sans stockage, tandis que les zones Z1 et Z2 resteront dans les limites de la propriété de Vert-le-Petit. Isochem qui a définitivement abandonné la production de phosgène pour des applications de commodités a d'ores et déjà spécialisé son site de Vert-le-Petit dans la phosgénation d'intermédiaires ou d'API (active pharmaceutical ingredient) pour la pharmacie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles