Nous suivre Industrie Pharma

Shire veut produire à Covington en 2018

L.H.

Sujets relatifs :

, ,

Le 27 décembre, le laboratoire pharmaceutique irlandais a soumis à la FDA sa première demande pour produire sur son site de fabrication de plasma à Covington (Géorgie, États-Unis). Shire a hérité de cette usine lors de sa fusion avec Baxalta en 2016, qui lui a permis de devenir le leader mondial des maladies rares (CPH n°764). Le groupe espère y commencer la production commerciale en 2018. Sa première demande à la FDA concerne le transfert de la production de gammagard liquid, une thérapie de remplacement pour l'immunodéficience primaire. Une seconde demande devrait suivre en 2018 pour l'albumine, principalement utilisée en thérapie de remplacement de plasma dans les troubles immunitaires, traumatismes et autres conditions critiques. Une fois opérationnel, ce site devrait augmenter de 30 % la capacité du réseau interne du groupe. « L'augmentation de capacités venant de ce site est un élément clé pour soutenir la croissance de notre franchise Immunologie », a déclaré Matt Walker, directeur des opérations techniques de Shire. Le groupe a connu une croissance significative dans ce domaine thérapeutique, avec une augmentation de + 21 % des ventes en 2017 par rapport à l'année précédente, pro-forma. Il prévoit d'augmenter les embauches sur le site de Covington en 2018, pour des postes de production, qualité, ingénierie, maintenance, service, stockage et d'autres fonctions de support. À ce jour, environ 900 salariés y travaillent à temps plein. Shire devrait également étendre son réseau de collecte de plasma en Géorgie et à travers les États-Unis par le biais de sa filiale BioLife Plasma Services. BioLife collecte le plasma humain qui est ensuite transformé en médicaments produits à Covington.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : L'Agence européenne du médicament débute l'évaluation du molnupiravir, un traitement par voie orale

Covid-19 : L'Agence européenne du médicament débute l'évaluation du molnupiravir, un traitement par voie orale

L’agence n’a pas précisé le calendrier pour rendre sa décision concernant ce médicament développé par MSD et Ridgeback Biotherapeutics. Le Comité des médicaments à usage[…]

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Le Cyltezo devient le premier biosimilaire interchangeable à l’Humira

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Oncologie : Ipsen s’associe à Accent Therapeutics

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Boehringer Ingelheim injecte 100 M€ supplémentaires sur son site de Lyon-Jonage

Plus d'articles