Nous suivre Industrie Pharma

Shire repousse les avances d'AbbVie

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,

AbbVie a récemment jeté son dévolu sur Shire, mais s'est heurté à plusieurs reprises au refus de ce dernier.

Les offres de rachat à coup de milliards de dollars se poursuivent dans le secteur de la pharmacie. Mais certaines peinent à se concrétiser. Après l'échec de Pfizer dans son raid sur AstraZeneca, c'est au tour d'AbbVie d'essuyer une déconvenue. L'ancienne division purement pharmaceutique d'Abbott a récemment tenté d'approcher Shire en vue d'une OPA, sans succès. Une information confirmée par le laboratoire d'origine britannique, coté à Londres et basé en Irlande. Ce dernier semble, pour le moment, vouloir continuer à évoluer en solo puisqu'il a successivement rejeté trois offres émises par AbbVie. Le groupe américain avait d'abord proposé 39,50 livres pour chaque action de Shire. Face au refus de ce dernier, il a ensuite relevé son offre à deux reprises. La dernière, en date du 30 mai, s'élève à 46,26 £ par action, ce qui valorise le laboratoire d'origine britannique à 27 Mrds £ (près de 34 Mrds €), et représente une prime de 23 % par rapport au cours de clôture du 19 mai, la veille de l'annonce de ce projet. « La proposition comprenait 20,44 £ en numéraire et 0,7988 parts d'AbbVie pour chaque action de Shire », a détaillé Shire. AbbVie avait aussi indiqué avoir l'intention, une fois l'opération bouclée, de se domicilier fiscalement au Royaume-Uni, tout en restant coté aux États-Unis. Ce qui n'est pas sans rappeler la proposition de Pfizer. Mais le conseil d'administration de Shire a estimé que la dernière offre d'AbbVie « sous-évaluait fondamentalement le groupe et ses perspectives ».

 

Shire prévoit de doubler ses ventes d'ici 2020

 

Pour appuyer cette décision et convaincre ses actionnaires, Shire s'est empressé de dévoiler des perspectives de croissance prometteuses. « Nous avons un plan à long terme qui vise un doublement des ventes de produits d'un peu moins de 5 Mrds $ en 2013 à 10 Mrds $ en 2020 grâce à notre portefeuille actuel, même sans l'effet d'éventuelles acquisitions ou de licences et produits en développement provenant de certaines transactions récentes », explique Flemming Ornskov, le p-dg de Shire. Dans six ans, les activités du groupe dédiées aux maladies rares devraient générer 3 Mrds $ (contre 2 Mrds $ en 2013), le segment Neurosciences 3 Mrds $ (contre 1,6 Mrd $ l'an dernier) et la franchise Gastroentérologie 1,3 Mrd $ (contre 800 M$ en 2013). À plus court terme, le groupe table sur un chiffre d'affaires de 6,5 Mrds $ à l'horizon 2016. À côté, AbbVie fait office de géant, puisqu'il a généré des ventes de 18,8 Mrds $ en 2013. Selon la réglementation britannique sur les fusions-acquisitions, le groupe américain a désormais jusqu'au 18 juillet pour présenter une offre ferme sur Shire ou jeter l'éponge.

Shire obtient gain de cause aux États-Unis

En parallèle de cette opération, Shire a remporte une bataille aux États-Unis contre cinq génériqueurs : Amneal Pharmaceuticals, Mylan, Actavis, Sandoz, et Roxane Laboratories. Ces derniers avaient lancé une demande abrégée d'approbation de nouveau médicament (ANDA) pour des versions génériques du médicament contre l'hyperactivité Vyvanse (dimésylate de lisdexamfétamine) de Shire. Mais un juge du New Jersey a estimé que certaines clauses du brevet protégeant ce médicament étaient valides et avaient donc été violées par les fabricants de génériques. De fait, les cinq laboratoires ne pourront pas lancer leur version générique avant l'expiration de ces brevets en 2023. Avec 1,23 Mrd $ de chiffre d'affaires (+19 %) en 2013, le Vyvanse occupe la première place des ventes de produits du groupe.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Le géant pharmaceutique français a annoncé de bons résultats pour l'exercice 2016/2017, et ce malgré une baisse des ventes en France. Pour l'exercice 2016-2017, le chiffre d'affaires de Servier[…]

05/03/2018 | ServierActualités
Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Le LFB triplera les capacités de son site d'Alès d'ici à 2017

Le LFB triplera les capacités de son site d'Alès d'ici à 2017

Plus d'articles