Nous suivre Industrie Pharma

SGS inaugure une extension à Rouen

À Saint-Étienne Du Rouvray, Dinhill On

Le spécialiste suisse des prestations de bio-analyse, notamment pour la pharmacie, a inauguré une extension de son site à Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime). Le nouveau bâtiment de 140 m2 de SGS abrite un centre de réception et de tri des échantillons à analyser. « L'extension comprend notamment une zone pour l'aliquotage des échantillons. Les aliquots sont ensuite dispatchés entre les trois laboratoires spécialisés en chimie organique, biochimie et chimie minérale », détaille Isabelle Beucher, directrice Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement du site. Ces laboratoires travaillent en lien avec les demandes émanant des sept « lignes de prestations clients » de SGS organisés par marché : agriculture, minéraux, biens de consommation alimentaires, biens de consommations non alimentaires, radioactivité, écotoxicologie et environnement. « En plus de ces activités, le site abrite deux autres laboratoires : l'un est dédié aux tests sur les substances oléagineuses, tandis que l'autre l'est aux tests sur les produits pour le contact alimentaire. Au total, ce sont près de 130 collaborateurs qui travaillent sur le site », précise Isabelle Beucher. SGS n'a pas souhaité communiquer le montant d'investissement.

Le groupe suisse est très actif sur le territoire français dernièrement. Il a notamment investi pour son activité Life Sciences dans la construction d'un laboratoire à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine). Sur son site de Poitiers (Vienne), SGS a renforcé en 2014 ses actifs notamment par l'acquisition d'un équipement d'analyse de marqueurs. Fort d'un effectif de 80 000 salariés dans le monde, SGS opère plus de 1 650 sites dans le monde. La filiale française emploie environ 2 600 salariés répartis dans 100 bureaux et 28 laboratoires.

SGS étend ses services à Poitiers

Le groupe suisse agrandit son portefeuille de services sur son site poitevin. Désormais, SGS propose un service d'analyse de 10 biomarqueurs de l'inflammation (cytokines) dans les échantillons de plasma humain. Ces marqueurs peuvent servir à la détection de maladies comme l'asthme, le cancer, la sclérose, le diabète, etc.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Thermo Fisher investit 140 M$ étendre sa production

Thermo Fisher investit 140 M$ étendre sa production

Le groupe américain Thermo Fisher a annoncé un vaste plan pour muscler ses capacités de production de consommables de laboratoire en plastique. Pour cela, il a débloqué une enveloppe de 140 millions de dollars[…]

Kuehne+Nagel inaugure deux centres de distribution

Kuehne+Nagel inaugure deux centres de distribution

Bioprocédés : Thermo Fisher ouvre un centre à Saint-Louis

Bioprocédés : Thermo Fisher ouvre un centre à Saint-Louis

Conditionnement : Catalent investit 50 M$ dans un site aux Etats-Unis

Conditionnement : Catalent investit 50 M$ dans un site aux Etats-Unis

Plus d'articles