Nous suivre Industrie Pharma

abonné

Servier présente la transformation de sa recherche

Aurélie Dureuil

Sujets relatifs :

, ,

Pour ses 60 ans, le laboratoire français a revu sa stratégie de recherche.

Servier a ainsi opéré une réorganisation de sa recherche afin de « nous adapter pour traiter la complexité des maladies et rester devant nos concurrents », souligne Emmanuel Canet, président Recherche et développement du groupe. Initié il y a 2 ans, le projet a vu la mise en place d’une nouvelle gouvernance de la R&D, avec pour but de « gérer plus efficacement nos projets et améliorer la qualité des décisions prises », ajoute Emmanuel Canet. Le laboratoire a créé un comité stratégique « avec des membres de la R&D mais aussi des finances, du marketing, etc. », souligne-t-il. Un directoire des opérations a également vu le jour avec pour mission d’« améliorer la façon dont nous utilisons nos ressources sur le bon projet, au bon moment », précise Emmanuel Canet. Cinq centres d’innovation thérapeutiques ont été mis en place autour des maladies cardiovasculaires, du système nerveux central, de l’oncologie, de la rhumatologie, et du métabolisme.

Trois axes stratégiques

La stratégie de recherche de Servier repose sur trois axes. D’abord « travailler en partenariat », indique Emmanuel Canet. En matière[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles