Nous suivre Industrie Pharma

Servier pose la première pierre de son futur centre de R&D

NICOLAS VIUDEZ

Sujets relatifs :

, ,
Servier pose la première pierre de son futur centre de R&D

© Wilmotte&Associés

Le site s'étendra sur 45 000 m² et accueillera 600 chercheurs en 2022, à Paris-Saclay.

C’est un chantier phare qui démarre pour le groupe français, avec la pose de la première pierre qui s’est déroulée le 19 juin, à Paris-Saclay. Devant les deux énormes déblais de terre ocre du chantier, difficile encore d’imaginer que d’ici 2022, le futur site de 45 000 m² accueillera quelque 600 chercheurs.

Le centre regroupera ainsi les équipes de R&D du groupe, issues de quatre sites français (Croissy-sur-Seine, Suresnes, Orléans et Gidy), pour un investissement de 290 millions d’euros. « C’est un moment fort de l’histoire de Servier qui marque un très important engagement sur le territoire national », a souligné Olivier Laureau, président du groupe Servier. Ce nouveau centre « témoigne de la confiance que nous avons envers la recherche française. Nous allons participer à l’essor de ce secteur et également attirer des chercheurs du monde entier », s’est félicité Olivier Laureau.

Le groupe Servier réinvestit 25 % de son CA princeps en R&D. Il se focalise sur les maladies cardiovasculaires, immuno-inflammatoires et neurodégénératives, les cancers et le diabète.

Au delà de l’espace dédié aux chercheurs du groupe, le site disposera d’une surface de 1850 m² pour accueillir des start-up qui pourront travailler de manière autonome ou avec les équipes de Servier. Le bâtiment principal, qui prendra la forme d’un grand cercle, a été conçu par le cabinet d’architectes Wilmotte et Associés. Il comprendra 5000 m² de jardins au sol et une toiture végétalisée de près de 9000 m².

Une position stratégique sur le plateau de Saclay

Sur le plateau de Saclay, Servier aura des voisins prestigieux comme l’ENS, le CEA, le CNRS ou encore Centrale Supélec, « un environnement qui ne peut que favoriser la découverte », a estimé le président du groupe. A l’horizon 2024, un nouvel hôpital devrait également voir le jour sur le plateau, de quoi relier la recherche à la clinique.

Paris-Saclay regroupe 40 % des activités de R&D industrielle en Ile-de-France et fait partie des 8 premiers clusters mondiaux de l’innovation.

Vue aérienne du futur site de R&D de Servier, à Paris-Saclay (crédits photo : Wilmotte&Associés)

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Abbvie s'empare de Mavupharma

Abbvie s'empare de Mavupharma

Le laboratoire renforce son pipeline en oncologie avec une petite molécule en phase précoce Après le rachat d’Allergan, Abbvie réalise une acquisition bien plus modeste. Le laboratoire américain a mis la[…]

16/07/2019 | AcquisitionAbbVie
Echec clinique pour Amgen et Novartis

Echec clinique pour Amgen et Novartis

Abivax augmente son capital de 12 millions d’euros

Abivax augmente son capital de 12 millions d’euros

Boehringer Ingelheim met la main sur Amal Therapeutics

Boehringer Ingelheim met la main sur Amal Therapeutics

Plus d'articles