Nous suivre Industrie Pharma

Servier et PathMaker s'associent pour traiter la spasticité

A.G.

Sujets relatifs :

, ,
Servier et PathMaker s'associent pour traiter la spasticité

© Servier

WeHealth by Servier, la division e-santé du laboratoire français, et l'Américain PathMaker Neurosystems ont annoncé, le 9 janvier, la signature d'un accord de partenariat pour développer et commercialiser la première technologie neuromodulatrice pour le traitement non invasif de la spasticité. Ce trouble chronique, qui consiste en une exagération du réflexe ostéotendineux, se caractérise par des contractions musculaires douloureuses. Dans le cadre de l'accord, WeHealth financera une étude clinique qui vise à évaluer le dispositif MyoRegulator pour le traitement non invasif de la spasticité des membres inférieurs à la suite d'un AVC. MyoRegulator est un système commandé par microprocesseur qui utilise la technologie DoubleStim, brevetée par PathMaker, pour moduler l'activité neurale afin d'inhiber les neurones médullaires hyperexcitables responsables de la spasticité. WeHealth subventionnera aussi une étude clinique européenne de plus grande ampleur, destinée à appuyer le remboursement du traitement. PathMaker recevra un versement initial, des paiements d'étapes techniques, cliniques et réglementaires, ainsi que des redevances sur les futures ventes du dispositif et des électrodes à usage unique. « Notre partenariat avec PathMaker est l'opportunité pour WeHealth de contribuer au développement d'une technologie qui constitue une réelle avancée dans le domaine de la médecine bioélectronique », explique David Guez, directeur général de WeHealth by Servier.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Le gouvernement américain commande 1,7 million de doses de l’antiviral de MSD

Covid-19 : Le gouvernement américain commande 1,7 million de doses de l’antiviral de MSD

En cas d’autorisation, MSD recevra un paiement de 1,2 Mrd $. Le laboratoire américain MSD vient d’annoncer la signature, avec le gouvernement américain, d’un contrat d’approvisionnement de 1,7 million de[…]

Oncologie : Argenx remet la main sur les droits du cusatuzumab

Oncologie : Argenx remet la main sur les droits du cusatuzumab

Biogen frappe un grand coup avec l'aducanumab, premier traitement autorisé contre la maladie d'Alzheimer depuis 2003

Biogen frappe un grand coup avec l'aducanumab, premier traitement autorisé contre la maladie d'Alzheimer depuis 2003

En bref : Lupin, Pluristem, Organon & Co, Noxxon

En bref : Lupin, Pluristem, Organon & Co, Noxxon

Plus d'articles