Nous suivre Industrie Pharma

Sensorion et Cochlear veulent combiner implant et médicament

L.H.

Sujets relatifs :

, ,

Le leader mondial des implants auditifs mise sur le médicament. Loin de vouloir s'éloigner de son produit phare, les implants cochléaires, Cochlear souhaite au contraire associer ces derniers à des médicaments pour améliorer l'audition. Pour ce faire, il a signé un accord de collaboration avec la société française de biotechnologie Sensorion, qui développe des traitements contre les maladies de l'oreille interne telles que les vertiges sévères, les acouphènes ou la perte auditive. L'idée est de combiner les implants cochléaires de l'Australien au candidat médicament SENS-401 développé par l'entreprise montpelliéraine. Cochlear va donc investir environ 1,6 million d'euros dans des actions de Sensorion et bénéficiera d'un droit de première négociation pour l'utilisation mondiale de SENS-401 en combinaison avec certains implants. Les actions devant être souscrites par Cochlear seront émises par le conseil d'administration de Sensorion, le 20 décembre, à un prix établi d'après le cours moyen pondéré en fonction du volume des actions de Sensorion sur une période de 20 jours précédant cette date d'émission, sur la base d'un cours théorique de 2,98 €, correspondant au cours de clôture du 13 décembre dernier. Un actionnaire possédant 1 % du capital non dilué de la société avant l'investissement par Cochlear possédera après cet investissement 0,94 % du capital non dilué. Si les deux sociétés concluent par la suite un accord de licence, Cochlear aura la possibilité d'augmenter sa participation au capital de Sensorion. « Sensorion a un portefeuille prometteur de candidats médicaments et nous croyons que les effets de SENS-401 pourraient compléter notre technologie de manière stratégique », a déclaré Jan Janssen, chef des services technologiques chez Cochlear. À l'heure actuelle, le portefeuille de Sensorion est composé de deux candidats médicaments : le SENS-111, en phase II dans la névrite vestibulaire aiguë, et le SENS-401. En juin, SENS-401 a déjà obtenu des résultats positifs dans un essai de phase I, avant d'être désigné par la FDA au mois d'août médicament orphelin dans le traitement de l'ototoxicité induite par le cisplatine en pédiatrie. Sensorion et Cochlear prévoient d'évaluer l'activité préclinique de ce candidat médicament en combinaison avec les implants cochléaires de l'Australien dès 2018. Des essais cliniques pourraient, quant à eux, possiblement débuter en 2019. Les implants cochléaires convertissent les sons codés numériquement en impulsions électriques qui stimulent le nerf auditif puis le cerveau, où elles sont interprétées comme des sons. Cochlear, leader dans le développement technologique et commercial des implants cochléaires, investit chaque année plus de 150 millions de dollars australiens (environ 97 M€) en R& D et emploie plus de 3 000 personnes à travers le monde.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Lilly, AstraZeneca/J&J, Sanofi/GSK... Les avancées de la semaine dans la lutte contre le Covid-19

Lilly, AstraZeneca/J&J, Sanofi/GSK... Les avancées de la semaine dans la lutte contre le Covid-19

Les États-Unis soutiennent le traitement de Lilly Le gouvernement américain a commandé 300 000 doses, avec une option de 650 000 doses supplémentaires, du bamlanivimab, l’anticorps monoclonal en phase II de[…]

30/10/2020 | AstraZenecaVaccins
Covid-19 : Sanofi et GSK réservent 200 millions de doses de leur vaccin pour les pays à faible revenu

Covid-19 : Sanofi et GSK réservent 200 millions de doses de leur vaccin pour les pays à faible revenu

Covid-19 : AstraZeneca et J&J reprennent leurs essais cliniques

Covid-19 : AstraZeneca et J&J reprennent leurs essais cliniques

Covid-19 : Takeda va distribuer le vaccin de Moderna au Japon

Covid-19 : Takeda va distribuer le vaccin de Moderna au Japon

Plus d'articles