Nous suivre Industrie Pharma

Semences/DuPont rachète en totalité Pioneer Hi-Bred pour 7,7 Mrds $

Sujets relatifs :

,

DuPont a annoncé le rachat en totalité de Pioneer Hi-Bred International, dont il détenait déjà 20 %, pour 7,7 milliards de dollars (environ 7,03 Mrds d'euros). Y compris l'acquisition de 20 % de la société il y a deux ans pour 1,7 Mrd $, DuPont aura ainsi dépensé 9,4 Mrds $ pour se hisser à la première place mondiale sur le marché des semences. Pioneer Hi-Bred qui réalise un chiffre d'affaires de 1,83 Mrd $ et un résultat net de 270 M$ détient notamment 42 % du marché américain des semences hybrides de maïs. En France, Pioneer réalise un chiffre d'affaires de 597 MF et détient 20 % du marché des semences de maïs. Le rachat des 80 % restants de Pioneer est une nouvelle étape dans la stratégie de développement de DuPont dans le domaine des sciences de la vie et elle " renforcera ses capacités à découvrir, développer et commercialiser une nouvelle génération de produits au long de la chaîne qui va de la plante à l'alimentation ", a indiqué le groupe DuPont dans un communiqué. Le groupe américain avait annoncé quelques jours plus tôt son intention de séparer ses activités dans les sciences de la vie de ses activités chimiques, dans le cadre d'une opération de tracking stock ainsi que sa recherche de partenaires dans ce domaine des sciences de la vie (Chimie hebdo n° 39, p.28). Selon les termes de l'accord, les actionnaires de Pioneer Hi-Bred recevront 40 dollars par action, qui seront versés au comptant pour 45 % des actions et en actions DuPont pour le solde. L'acquisition devrait être effective dans le courant de l'été. Un partenariat encourageant s'est noué dans les 18 derniers mois avec Pioneer, " nous permettant de créer de plus amples synergies en intégrant totalement la biologie, la chimie et la génétique de DuPont avec les capacités et les positions de leader sur le marché de Pioneer ", a indiqué Charles Holliday, président de DuPont. Cette acquisition devrait " augmenter significativement la valorisation du placement des actionnaires ", a-t-il ajouté. DuPont a déjà décidé de renforcer l'activité de Pioneer en consacrant plus de 500 M$ par an à la recherche et développement de nouveaux produits agricoles. Pioneer dont le budget de R & D atteignait 200 M$ a mis sur le marché 37 nouveaux hybrides l'an dernier et devrait en lancer une soixantaine cette année, y compris des produits contenant des gènes de qualité qui améliorent les propriétés intrinsèques des plantes (forte teneur en huile, en acide oléique, en sucre ou en acides aminés), ou des gènes de résistance aux maladies et aux herbicides. En tant que filiale à part entière de DuPont, la société Pioneer continuera de fabriquer des produits sous son nom et son siège social restera basé à Des Moines (Iowa). Charles Johnson demeurera à la tête de Pioneer qui emploie 5000 salariés dans le monde. Les activités du groupe de Wilmington dans les sciences de la vie comprennent DuPont Pharmaceuticals, les produits phytosanitaires pour l'agriculture et la division récemment créée Santé et Nutrition. Elles ont représenté en 1998 un chiffre d'affaires de 4,3 milliards de dollars pour un bénéfice courant de 515 M$, celui-ci ne tenant pas compte de charges non récurrentes de 926 M$. L'acquisition de Pioneer ajoute un chiffre d'affaires de 1,83 Mrd $ et augmente de 60 % la taille de l'ensemble agriculture et santé/nutrition qui passera de 3,16 Mrd $ à environ 5 Mrds $. Du Pont joue ainsi sur la complémentarité entre phytosanitaires et nutrition au sein de la chaîne agricole. Un créneau sur lequel il entre en concurrence avec Monsanto. n

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles