Nous suivre Industrie Pharma

Schering pourrait céder CIS bio international

Sujets relatifs :

Dans le cadre de son plan d'économies en cours, l'Allemand Schering examine des alternatives stratégiques pour sa filiale consacrée à l'imagerie médicale CIS bio international.
Le groupe a déclaré avoir déjà engagé des discussions avec « plusieurs parties intéressées » par un rachat de la compagnie. Selon le journal Les Échos, deux repreneurs belges seraient déjà sur les rangs: Ion Beam Applications (IBA) et l'Institut national des radioéléments (IRE). CIS bio international est spécialisé dans les technologies biomédicales, notamment dans le marquage radioactif de molécules, et la fabrication de produits utilisés en médecine nucléaire pour la thérapie et l'imagerie. Il se consacre également au diagnostic médical in vitro et au criblage de molécules. La société emploie 750 salariés pour un chiffre d'affaires de 120 millions d'euros sur l'exercice 2004. Elle possède huit sites de production en France: Saclay (Essonne) pour la médecine nucléaire, Marcoule (Gard) pour le diagnostic in vitro, Bordeaux, Nancy, Nîmes, Orsay, Rennes et Sarcelles pour la tomographie à émission de positrons (TEP). Schering avait acquis la compagnie en 2001, en rachetant les 40 % qu'il ne détenait pas auprès du groupe français Areva. Elle était à l'origine une filiale de la division Industrie du Commissariat à l'Énergie atomique (CEA). « Nous sommes dans un processus de réalignement de notre stratégie dans le domaine de l'imagerie médicale, a déclaré Karin Dorrepaal, responsable de cette activité au sein de Schering. Nous entendons nous focaliser sur les domaines innovants de l'imagerie par résonance magnétique, la tomographie discrète et l'imagerie moléculaire et optique ». Schering se dit leader dans les domaines des produits pour imagerie à rayons X et IRM (Imagerie par résonance magnétique) sur un marché où s'affrontent GE Healthcare, Tyco, Bracco et le Français Guerbet. Ses activités lui ont rapporté 1,3 milliard d'euros en 2004 (26,5 % de son chiffre d'affaires). Le programme d'économies Focus annoncé par Schering en juillet 2004 (CPH n° 304), qui s'est traduit par des cessions diverses et la suppression de plusieurs milliers d'emplois, doit permettre à la compagnie d'atteindre une marge d'exploitation de 18 % en 2006. Il devrait ainsi réduire à douze le nombre de ses sites de production d'ici à 2010, contre le double actuellement.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Le gouvernement philippin a annoncé, le 1er mars, son intention d'engager des poursuites contre des responsables de Sanofi Pasteur pour « négligence grave ayant entraîné la mort » concernant le[…]

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Santé publique

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Le Leem liste des mesures pour des médicaments prioritaires

Le Leem liste des mesures pour des médicaments prioritaires

Plus d'articles