Nous suivre Industrie Pharma

Santé publique : Une nouvelle alliance pour mettre en place l’Agence africaine du médicament

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Santé publique : Une nouvelle alliance pour mettre en place l’Agence africaine du médicament

© Pixabay

Face au contexte sanitaire, l’Amata appelle à développer, sur le continent africain, un système réglementaire efficace et moderne, avant la fin de l’année 2021.

À l’occasion d’une table ronde, dans le contexte épidémique de Covid-19, les ministres de la santé de quatre pays africains, l’Algérie, la République démocratique du Congo, l’Égypte et le Cabo Verde, aux côtés de représentants d'organisations internationales, de groupes de patients et de l'industrie pharmaceutique ont réaffirmé l'urgence de mettre en place une autorité de réglementation des médicaments et des produits de santé en Afrique.

Pour ce faire, une nouvelle alliance regroupant plusieurs acteurs non-étatiques a été annoncée : l'Alliance du traité de l’Agence africaine du médicament (AMATA).

L’AMATA appelle à mettre en place, avant la fin de l’année 2021, l’Agence africaine du médicament (AMA) pour superviser l'autorisation de mise sur le marché rapide et efficace de vaccins, de médicaments et de différents produits de santé, sûrs et de qualité, afin de contrôler et de traiter les maladies en Afrique, selon des normes réglementaires solides. Par ailleurs, l’agence renforcerait les compétences réglementaires sur tout le continent africain.

Une initiative soutenue par le Leem : « Nous sommes ravis de soutenir cette initiative et sommes impatients de nous engager avec l'Amata pour atteindre ses objectifs pour un meilleur accès des patients aux médicaments en Afrique », a indiqué Philippe Lamoureux, le directeur général du Leem.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19, SLA… AB Science reprend des couleurs

Biotech en France

Covid-19, SLA… AB Science reprend des couleurs

Après un mois de juin difficile, la biotech française rebondit grâce à un enchaînement de données positives pour le masitinib, son produit phare. Après l’arrêt volontaire des essais[…]

23/07/2021 | Covid-19
Covid-19 : L’EMA débute l’évaluation accélérée du vaccin de Sanofi

Covid-19 : L’EMA débute l’évaluation accélérée du vaccin de Sanofi

Covid-19 : Ose suspend l’essai de son vaccin en raison d'effets indésirables

Biotech en France

Covid-19 : Ose suspend l’essai de son vaccin en raison d'effets indésirables

Dans les pipelines : Valneva, Xenothera, Novartis

Dans les pipelines : Valneva, Xenothera, Novartis

Plus d'articles