Nous suivre Industrie Pharma

Patrick Hibon de Frohen : Santé publique en Afrique : attention danger !

La rédaction

Sujets relatifs :

, ,

La chronique de Patrick Hibon de Frohen.

La « mobilisation » sur les problèmes de santé subit des retards dommageables, quand elle n'est pas en prise directe avec la population. Le lien avec l'opinion est essentiel pour permettre une « transfusion » rapide des informations vitales. C'est pour avoir fait ce constat, il y a un peu plus de dix ans, que je soutiens, l'ONG « Africamédias » qui se consacre à la formation et au développement des médias en Afrique francophone.

Les experts et les formateurs qui la composent sont tous des intervenants bénévoles de haut niveau, pour la plupart des journalistes et des experts de renom. Leur vocation : professionnaliser les acteurs des médias (presse écrite, radiophonique ou télévisuelle) et renforcer les entreprises qui sont dans une situation précaire. Cette double exigence porte les journalistes locaux à l'indépendance éditoriale et économique. Et, par voie de conséquence, les médias gagnent en autorité et en crédibilité.

Mais j'ai toujours pensé et constaté que les industriels du médicament qui engagent régulièrement, et il faut les en remercier, leurs actions d'information sur la prophylaxie de certaines maladies, voire de pandémie, de prévention sanitaire, avec le concours des États ou de certaines institutions locales ou internationales, voient les limites de leurs engagements. Limites car ces actions ont des difficultés à être relayées et comprises par la population, souvent illettrée, dans les langues internationales et ce, au plus profond des villages africains.

 

Pendant que les faux médicaments tuent

 

Compte tenu de mon expérience africaine, avec l'IMT, en particulier au Togo, au Bénin et à Madagascar, j'ai considéré, ancré sur nos valeurs, que les enjeux de la formation couplés avec ceux de la santé publique en Afrique méritaient une liaison forte avec les médias de terrain. Cela engendre, inévitablement, une fertilisation de l'information destinée à prévenir et à guérir, ce qui fait aussi, intrinsèquement, partie des actions de notre Groupe.

Dans cette perspective, avec des partenaires de l'industrie pharmaceutique, l'objectif est de renforcer les contenus « d'intérêt général » en aidant les médias locaux, en particulier radiophoniques, à créer et à alimenter des « rubriques » santé qui seraient accompagnées d'un véritable plan d'action « ciblant » et hiérarchisant les objectifs majeurs (préventions, pandémies, médicaments et contrefaçons etc.). Nous allons dans ce cadre créer un module de formation au journalisme « santé » dont les bénéficiaires seraient en mesure d'animer une véritable rubrique qui serait créée et animée, encadrée dans un premier temps avec notre concours.

Il est temps de porter à la connaissance des pays africains, et avec le concours des industriels de la Santé, que les contrefaçons, les faux médicaments, tels que ceux qui inondent certains marchés, comme celui de Dantokpa au Bénin, les intoxiquent, voire les tuent par dizaine de milliers chaque année. Agissons !

Africamédias : www.africamédias.info

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Interpol saisit des millions de médicaments illicites

Interpol saisit des millions de médicaments illicites

Lors d'une vaste opération nommée Pangea X, qui visait la vente illégale de médicaments en ligne, Interpol a indiqué avoir réalisé l'arrestation de 400 personnes dans le monde, et la[…]

01/10/2017 | PanoramaPanorama
Afrique : La difficile lutte contre le trafic de médicaments

Afrique : La difficile lutte contre le trafic de médicaments

Contrefaçon : 113 M de médicaments saisis en Afrique

Contrefaçon : 113 M de médicaments saisis en Afrique

L'IRACM presse les États à signer la Convention Médicrime

L'IRACM presse les États à signer la Convention Médicrime

Plus d'articles