Nous suivre Industrie Pharma

Sans surprise, BMS chute

J.C.

Sujets relatifs :

, ,
Sans surprise, BMS chute

© BMS

Pas de miracle pour Bristol-Myers Squibb. En 2012, son chiffre d'affaires a chuté de 17 %, passant de 21,24 milliards de dollars en 2011 à 17,62 Mrds $ (de 15,7 à 13 Mrds €) l'an dernier. Comme anticipé, le laboratoire américain a été frappé de plein fouet par la tombée dans le domaine public du brevet de sa poule aux œufs d'or, Plavix (clopidogrel). Les ventes de son anti-coagulant se sont effondrées de 64 % en un an, passant de près de 7,1 à 2,5 Mrds $ ! La perte du brevet de son antihypertenseur Avapro (irbésartan) a eu moins d'impact, avec des ventes en recul de 47 %, à 503 M$. De fait, le deuxième médicament le plus vendu de BMS en 2011 prend la succession du Plavix en temps que fer de lance des ventes, mais pas dans les mêmes proportions. L'an dernier, le neuroleptique Abilify (aripiprazole) a enregistré un chiffre d'affaires de 2,8 Mrds $. Ce chiffre d'affaires total de 17,62 Mrds $ correspond à la fourchette basse que BMS avait prévue il y a un an, prévoyant un résultat entre 17,2 et 18,2 Mrds $. En 2013, les perspectives ne sont pas réjouissantes, le laboratoire s'attendant à des ventes globales comprises entre 16,2 et 17 Mrds $. Malgré l'approbation récente de nouveaux produits, BMS ne dispose pas de relais de croissance suffisamment forts pour retrouver les niveaux de la période Plavix. En tout cas pas dans l'immédiat. En 2012, il n'a d'ailleurs pas hésité à aligner de conséquents chèques pour renforcer sans trop attendre son pipeline, avec notamment les acquisitions d'Inhibitex, pour 2,5 Mrds $ et surtout d'Amylin pour 5,3 Mrds $. L'année aura été aussi marquée par l'échec du développement d'une molécule pour le traitement de l'hépatite C, issu du pipeline d'Inhibitex, qui a conduit le groupe à enregistrer une charge de 1,8 Mrd $ dans ses comptes. D'ailleurs, côté rentabilité, BMS achève 2012 avec un bénéfice net part du groupe en nette baisse, à 1,96 Mrd $ contre 3,7 Mrds $ en 2011.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles