Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi va débourser 3,9 Mrds € pour Ablynx

Laura Hendrikx

Sujets relatifs :

, ,

Le géant pharmaceutique français continue de renforcer son leadership sur le segment des maladies hématologiques rares en mettant la main sur la société belge Ablynx pour 3,9 Mrds €.

La semaine dernière, alors qu'il annonçait être sur le point de débourser 11,6 milliards de dollars (9,4 Mrds €) pour la société américaine de biotechnologies Bioverativ, Sanofi avait laissé entendre que d'autres acquisitions allaient suivre (CPH n°830). C'est désormais chose faite : le lundi 29 janvier, le géant pharmaceutique français a annoncé qu'il allait acquérir Ablynx pour 3,9 milliards d'euros. Plus que les 2,6 Mrds $ (2 Mrds €) proposés par Novo Nordisk, qui a essuyé deux refus consécutifs de la société belge (CPH n°828), spécialisée dans la découverte et le développement des nanobodies, ou « nanocorps », une nouvelle classe de protéines thérapeutiques. Sanofi propose d'acquérir la totalité des actions ordinaires, warrants et obligations convertibles en circulation d'Ablynx pour un prix par action de 45 €. L'opération a été approuvée à l'unanimité par les conseils d'administration des deux groupes. Les offres publiques devraient être lancées au début du deuxième trimestre 2018 et l'opération devrait être finalisée d'ici à la fin du deuxième trimestre 2018. En juillet 2017, Sanofi et Ablynx avaient déjà entamé un accord de collaboration en vue de développer et de commercialiser des thérapies basées sur la technologie des nanobodies dans le domaine des maladies immunitaires et inflammatoires (CPH n°810).

Sanofi privilégie les technologies ciblant plusieurs maladies

Après l'acquisition de la société spécialisée dans le développement de traitements contre l'hémophilie Bioverativ et l'obtention des droits sur le fitusiran d'Alnylam (CPH n°828), cette nouvelle acquisition permet à Sanofi de faire entrer le caplacizumab d'Ablynx dans son portefeuille et ainsi de continuer à se renforcer sur les segments des maladies hématologiques rares. Caplacizumab est un programme de développement pour le traitement du purpura thrombotique thrombocytopénique acquis, contre lequel il n'existe aucun traitement à ce jour. Une demande d'autorisation de mise sur le marché a été déposée dans l'Union européenne et devrait être soumise aux États-Unis au premier semestre 2018. Ablynx possède un portefeuille de plus de 45 médicaments, en propre et au travers de collaborations, dans les aires thérapeutiques de l'hématologie mais aussi de l'inflammation, de l'immuno-oncologie ou encore des maladies respiratoires. Son acquisition s'inscrit donc dans la stratégie d'innovation de Sanofi qui privilégie les technologies ciblant plusieurs maladies à l'aide de molécules plurispécifiques. Dans le domaine des maladies respiratoires, Sanofi espère réaliser une percée dans le traitement symptomatique des infections à virus respiratoire syncytial (VRS) grâce à ALX-0171, un nanobody anti-VSR inhalé. Ablynx est actuellement en train de développer cliniquement huit nanobodies. « Lorsque nous nous tournons vers l'avenir, nous pensons que l'implantation mondiale de Sanofi, son engagement en faveur de l'innovation et ses capacités commerciales permettront d'accélérer la concrétisation de notre portefeuille », a indiqué Edwin Moses, directeur général d'Ablynx. Sanofi y voit, quant à lui, le moyen de se renforcer en Belgique : « Nous sommes aussi heureux de pouvoir conforter notre ancrage en Belgique, où nous avons investi de manière significative au cours de ces dernières années dans notre unité de production de pointe de Geel. Nous entendons maintenir et conforter le centre de recherche d'Ablynx à Gand », a déclaré Olivier Brandicourt, directeur général de Sanofi.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

21 nouveaux membres pour Lyonbiopôle

21 nouveaux membres pour Lyonbiopôle

Le pôle de compétitivité santé de la région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé l'adhésion de 21 nouveaux membres depuis le début de l'année 2018. Il s'agit aussi bien[…]

Merck convie cinq prix Nobel pour ses 350 ans

Merck convie cinq prix Nobel pour ses 350 ans

SK Holdings va mettre la main sur Ampac Fine Chemicals

SK Holdings va mettre la main sur Ampac Fine Chemicals

Almac renforce ses capacités analytiques

Almac renforce ses capacités analytiques

Plus d'articles