Nous suivre Industrie Pharma

abonné

Sanofi soutenu par le Dupixent

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Sanofi soutenu par le Dupixent

Paul Hudson, le p-dg de Sanofi.

© DR

Le laboratoire a présenté ses résultats pour l’exercice 2019. Le géant français boucle ainsi l’année avec une croissance aux alentours des 5 %, notamment due aux bonnes performances de son traitement contre la dermatite atopique.

Pour sa première présentation de résultats annuels, Paul Hudson, arrivé à la tête de Sanofi en septembre dernier, s’est dit « très satisfait ». Et pour cause, le numéro 1 français se porte bien, avec chiffre d’affaires qui s’élève à 36,1 Mrds €, soit une croissance de + 4,8 %. L’activité pharmaceutique a généré 25,7 Mrds € pour 2019, progressant ainsi de 2,2 %, incluant la cession de l’activité Générique de Sanofi en Europe à la fin du troisième trimestre 2018.

C’est la franchise Immunologie qui présente les meilleurs résultats avec des ventes à hauteur de 2,3 Mrds € soit + 148,1 %. Et s’il y a bien un médicament qui se détache des autres, c’est le Dupixent (dupilumab), l’anticorps monoclonal du Français, contre la dermatite atopique et l'asthme sévère. Le Dupixent affiche en effet une très forte augmentation, + 152 %, avec 2,1 Mrds € de chiffre d’affaires. Ces bons chiffres s’expliquent par le lancement de ce traitement dans 34 pays, en indication contre la dermatite atopique chez l’adulte, et dans 10 pays chez l’adolescent.

Et pour son blockbuster, Sanofi ne compte pas s’arrêter là. Près de 89 lancements potentiels sont prévus, et ce, pour deux raisons principales, qu’explique Paul Hudson : « d’une part, le profil de sécurité du Dupixent nous permet de le proposer aux jeunes populations,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Oncologie : Lilly collabore avec Merus pour 60 M$

Le montant total de l'accord pourrait dépasser deux milliards de dollars. Le laboratoire américain, à travers sa filiale Loxo Oncology, va collaborer avec la biotech néerlandaise Merus pour découvrir et[…]

20/01/2021 | OncologieBiotechnologies
Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Covid-19 : Une étude in vitro de Pfizer/BioNTech montre une efficacité du vaccin contre le variant anglais

Résultats : Servier reste stable pendant la crise

Résultats : Servier reste stable pendant la crise

Sanofi va supprimer plus de 400 postes dans sa R&D

Sanofi va supprimer plus de 400 postes dans sa R&D

Plus d'articles