Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi se réorganise en cinq unités mondiales

C.B.

Sujets relatifs :

, ,

Le groupe pharmaceutique français a annoncé la semaine dernière la mise en place d'une nouvelle organisation en cinq entités mondiales, se décomposant comme suit : Médecine générale et marchés émergents, Médecine de spécialités, Diabète et cardiovasculaire, Sanofi Pasteur (vaccins) et Merial (santé animale). Cette nouvelle structure sera mise en place dès le mois de janvier 2016. S'il est encore trop tôt pour dire si le groupe rognera sur ses effectifs, Sanofi a tenu à souligner qu'il mènera « les processus légaux et la consultation avec les partenaires sociaux selon les textes en vigueur ». Selon Olivier Brandicourt, directeur général du groupe, « cette nouvelle organisation est un gage de simplification et de focalisation pour optimiser la croissance de Sanofi. C'est une étape nécessaire pour s'assurer que les nouveaux médicaments et vaccins consolideront un historique de thérapies innovantes ».

Diverses nominations, effectives au 1er janvier 2016, ont par ailleurs été dévoilées dans le cadre de cette réorganisation. Ainsi, Peter Guenter, actuel vice-président exécutif des opérations commerciales globales prendra la tête du pôle Médecine générale et Marchés émergents ; David Meeker, actuel président et p-dg de Genzyme, filiale biotech de Sanofi, prendra la direction de l'entité Médecine de spécialité et Pascale Witz, actuel vice-président exécutif des divisions globales et développement stratégique dirigera la structure Diabète et cardiovasculaire. Les entités Sanofi Pasteur et Merial continueront d'être dirigées respectivement par Olivier Charmeil et Carsten Hellmann. La composition du Comité exécutif, demeure inchangée.

Genzyme muscle sa production

D'ici à la fin octobre, le site de la société de biotechnologies Genzyme, situé sur le campus de Sanofi Pasteur à Marcy-L'Etoile (Rhône), fermera ses portes, rapporte l'Usine Nouvelle. Les 80 salariés de Genzyme rejoindront les 220 salariés basés sur le nouveau site Genzyme de bioproduction à Lyon Gerland (Rhône, CPH n°717). Pour cause de doublon, une vingtaine de postes devraient disparaître mais seraient réaffectés à d'autres activités de Genzyme. La décision de regroupement fait suite aux différentes autorisations des principales agences sanitaires mondiales (Europe, États-Unis, Chine et Brésil) obtenues ces derniers mois pour produire la Thymoglobuline, une combinaison d'anticorps utilisé dans la transplantation d'organe afin d'éviter le rejet de la greffe, à Lyon Gerland.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

Publi-Rédactionnel

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

La nouvelle version de l'isolateur VarioSys (PSI-L 2.0) à de quoi séduire : catalyseurs intégrés, cartouches filtrantes (FiPa) à haute efficacité et système SKANFOG breveté. La[…]

08/07/2020 |
Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Plus d'articles