Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi s'étend en Colombie et prend l'exclusivité de deux produits

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
Sanofi s'étend en Colombie et prend l'exclusivité de deux produits

Les ventes de Sanofi par régions, en Mrds €

© Source : Sanofi

Sanofi ne perd pas le nord. En plein conflit social sur l'Hexagone (voir ci-dessous), le leader pharmaceutique tricolore n'en oublie pourtant pas ses projets de croissance.

Le groupe français a, coup sur coup, annoncé l'acquisition d'une société et mis la main sur les droits exclusifs de deux médicaments phares. Le laboratoire colombien Genfar, basé à Bogota, est ainsi tombé dans l'escarcelle de Sanofi. Avec un chiffre d'affaires 2011 de 133 millions de dollars (103,1 M€), Genfar est le deuxième génériqueur de Colombie en terme de ventes. Il est également bien implanté dans les régions voisines puisque 30 % de son chiffre d'affaires y ont été générés. Il est notamment présent commercialement au Venezuela, au Pérou, en Équateur et dans dix autres pays d'Amérique latine. Il est aussi leader en Colombie, au niveau du nombre de boîtes de médicaments produit. Genfar fabrique une large gamme de produits génériques sur son complexe de Villa Rica, dans le département de Cauca (Colombie). Ce rachat permettra à Sanofi d'étendre ses positions sur les marchés émergents et de diversifier ses activités en Amérique latine, où il a enregistré des ventes de 3,1 Mrds € l'an dernier (en croissance de 11,8 %). Il viendra compléter la filiale Medley, spécialisée dans les génériques au Brésil, que Sanofi avait acquise en 2009. De même, l'intégration des produits de santé animale de Genfar viendra consolider la présence de Merial, la filiale dédiée à la santé animale de Sanofi, en Amérique latine. Les détails financiers de cette opération, qui devrait être bouclée au premier trimestre de 2013, n'ont pas été divulgués.

Sanofi acquiert l'exclusivité du Plavix et de l'Avapro

 

En parallèle, le laboratoire français a revu son alliance avec Bristol-Myers Squibb (BMS). Jusqu'à présent, les deux groupes commercialisaient de façon conjointe l'antithrombotique Plavix (clopidogrel) et le traitement contre l'hypertension Avapro/Avalide (irbésartan). Le nouvel accord, qui prendra effet le 1er janvier 2013, prévoit la reprise des droits mondiaux de ces deux médicaments par Sanofi, à l'exception des États-Unis et de Porto Rico pour le Plavix. En contrepartie, BMS recevra des paiements échelonnés en fonction des ventes du Plavix et de l'Avapro (produits de marques et versions génériques) générées par Sanofi dans le monde. Le laboratoire français lui versera aussi 200 M$ (153,9 M€) en décembre 2018. Cette décision intervient après la perte récente d'exclusivité de ces produits sur plusieurs grands marchés, notamment aux États-Unis. Avant de tomber dans le domaine public, ces médicaments constituaient une source de revenus majeure pour les deux groupes. En 2011, le Plavix occupait la première place des ventes de médicaments de BMS avec 7 Mrds $ de chiffre d'affaires. Chez Sanofi, il a affiché des ventes de 2,04 Mrds €. L'Avapro a, quant à lui, enregistré un chiffre d'affaires 2011 de 952 M$ pour BMS.

 

« Ce rachat permettra à Sanofi d'étendre ses positions sur les marchés émergents »

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles