Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi s'associe à la Fondation maladies rares

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

« Pour un très grand nombre de maladies rares, la recherche n'en est qu'à ses débuts. Des efforts doivent impérativement être menés dans les domaines de la recherche génomique, postgénomique, physiopathologiques et thérapeutiques », constate Philippe Monteyne, vice-président de Sanofi R&D en France. Pour accélérer la mise au point de traitements pour ces maladies, le laboratoire tricolore s'est associé à la Fondation de coopération scientifique maladies rares. Créée en février 2012, celle-ci a pour mission de favoriser et développer la recherche dans ce domaine. Dans le cadre de cette collaboration, Sanofi mettra à contribution deux filiales : Sanofi R&D et Genzyme. La première apportera son expertise dans la recherche en amont, notamment dans la validation de concepts innovants et de nouvelles approches thérapeutiques. De son côté, Genzyme mettra à profit son expérience dans le développement de médicaments innovants et sa capacité à fédérer des communautés pluridisciplinaires. Via ce partenariat, les trois entités auront pour objectif de favoriser les partenariats publics-privés et de soutenir les actions visant à améliorer les connaissances.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles