Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi rejoint le TfS

A.F.

Together for sustainability (TfS) a accueilli Sanofi en tant que nouveau membre.

Il s'agit de la deuxième entreprise française, avec Arkema, à intégrer cette initiative fondée en 2011 pour renforcer la durabilité et la sécurité des chaînes d'approvisionnement dans l'industrie chimique. Elle s'appuie notamment sur les principes du Pacte mondial des Nations unies et de la Charte mondiale Responsible Care. « Nous gérons 13,5 Mrds € de dépenses et plus de 100 000 fournisseurs dans 80 pays. En rejoignant TfS et en travaillant en étroite collaboration avec ses membres, nous souscrivons à des normes internationales et pourrons renforcer l'efficacité de l'ensemble de nos processus globaux, y compris ceux qui concernent nos fournisseurs », a expliqué Karim Vissandjee, le vice-président senior de Sanofi Business Services. Avec le laboratoire français, TfS compte désormais 17 membres (voir encadré). Un chiffre qui gonflera prochainement car Brenntag et DuPont devraient eux aussi intégrer cette initiative.

Les membres de TfS

AkzoNobel, Arkema, BASF, Bayer, Clariant, Covestro, DSM, Eastman, Evonik, Henkel, IFF, Lanxess, Merck, Sanofi, Solvay, Syngenta, Wacker.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles