Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi regroupe des activités à Gentilly

A Gentilly, Aurélie Dureuil

Sujets relatifs :

, ,

La première pierre a été posée le 29 novembre. En présence de Christopher Viehbacher, directeur général du laboratoire français, de Gaël Flichy, directeur des opérations du groupe MACSF, propriétaire du futur immeuble, et de Patricia Tordjman, maire de Gentilly, le président-directeur général de Bouygues Immobilier François Bertière a donné le top départ de la construction du Campus Sanofi Val de Bièvre à Gentilly (Val de Marne). En janvier 2015, ce bâtiment de 50 000 m2 accueillera 3 000 salariés de Sanofi. L'implantation sur ce site n'est pas nouvelle pour Sanofi, qui y revendique un siècle de présence. Depuis les années 90, le laboratoire est présent sur plusieurs sites d'un total d'environ 30 000 m2 dans la commune. Le bâtiment situé à l'emplacement du futur Campus Val de Bièvre et qui accueillait 1 000 salariés nécessitait d'importants travaux et ne pouvait pas accueillir le regroupement des sites franciliens de Sanofi. La MACSF a donc pris la décision de construire un bâtiment dimensionné pour le groupe pharmaceutique. « Il s'agira d'un site extrêmement important pour le pilotage du groupe », a déclaré Christopher Viehbacher. La direction mondiale industrielle ainsi que les opérations commerciales France seront présentes au sein du futur Campus. « Nous avons conçu un bâtiment pour favoriser le travail ensemble et la transversalité », a ajouté le dg de Sanofi qui s'est félicité de cette implantation dans un lieu reconnu pour « la richesse de son éco-système scientifique ». Il a cité notamment la proximité de la Faculté de Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine) et de l'Institut Gustave-Roussy. Une implantation qui possède « un rôle extrêmement important pour la compétitivité », a-t-il conclu

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles