Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi rassemble deux filiales à Lyon

A.F. avec AFP

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire tricolore poursuit sa réorganisation dans l'Hexagone. Il a annoncé vouloir regrouper ses filiales Sanofi Pasteur, spécialisée dans les vaccins, et Merial, dédiée à la santé animale, sur un seul siège social. Celles-ci sont toutes deux basées à Lyon (Rhône). Plus concrètement, le projet prévoit l'intégration de Sanofi Pasteur sur le site de Merial, dans le quartier de Gerland. Cela permettra de « mutualiser et mieux exploiter les synergies », explique Olivier Charmeil, p-dg de Sanofi Pasteur. Le déménagement est prévu à l'horizon 2015-2016 et le siège accueillera alors 600 à 700 personnes. Toujours dans une logique d'économie des moyens, Sanofi a aussi l'intention de créer à Lyon un centre de services partagés entre filiales, qui regroupera des activités de ressources humaines ou d'informatique. Il va également créer, en partenariat avec des acteurs privés et publics, un centre de recherche en infectiologie dans le quartier de Gerland. Ce dernier entre dans le cadre du projet d'Institut de recherche technologique Bioaster (CPH n°616). Selon le p-dg de Sanofi Pasteur, ces projets à Lyon permettront de compenser en partie les 900 suppressions de postes annoncées début septembre par le laboratoire français (CPH n°606). Cette mesure impactera, entre autres, les unités industrielles de Sanofi Pasteur à Lyon. « La réduction des effectifs industriels doit être compensée à l'horizon 2015 par une augmentation des emplois dans la recherche », a assuré Olivier Charmeil. En dehors de leurs sièges sociaux, Sanofi Pasteur et Merial disposent aussi de sites de production, de centres de recherche et de conditionnement ainsi que des bureaux de vente en Rhône-Alpes. Les filiales emploient respectivement 4 300 et 1 400 salariés dans cette région.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles