Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi Pasteur Val-de-Reuil monte en puissance contre la fièvre jaune

Akela Sophia

Sujets relatifs :

, ,

La filiale vaccins du groupe français Sanofi investit sur son site de Val-de-Reuil dans l'Eure, principalement pour renforcer sa production du vaccin contre la fièvre jaune. « Globalement l'investissement s'inscrit dans le cadre d'une amélioration permanente des outils de production du site de Val-de-Reuil », précise, via un porte-parole, la direction de Sanofi Pasteur, « mais vise essentiellement à améliorer la chaîne de production du vaccin contre la fièvre jaune à l'horizon 2015 pour répondre à la demande mondiale ». Réparti sur trois ans, l'investissement, qui permettra aussi d'augmenter la production de ce vaccin, représenterait quelques dizaines de millions d'euros, la direction « ne pouvant cependant confirmer aucun chiffre spécifique lié à la production de cet antigène de la fièvre jaune ». Il en est de même pour les volumes produits aujourd'hui et ceux attendus en 2015, « pour des raisons de confidentialité par rapport à nos concurrents », souligne le porte-parole. En revanche l'investissement « ne devrait pas avoir d'impact, ou alors marginal sur l'emploi ». Le site de Val-de-Reuil, qui recense 1 650 salariés, est spécialisé dans la fabrication et la distribution de vaccins et sérums. Il a été le théâtre ces cinq dernières années d'un investissement de plus de 250 millions d'euros qui a permis au laboratoire de doubler sa fabrication de doses de vaccins, essentiellement contre la grippe, la spécialité numéro un de l'établissement, pour atteindre une production annuelle totale d'environ 210 millions de doses, réparties entre seringues et flacons. L'ensemble de ces investissements aura permis au site de créer en cinq ans quelque 500 emplois.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles