Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi Pasteur collabore avec une université américaine

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Sanofi offre à l'OMS une souche vaccinale contre la polio

Sanofi Pasteur a fait don à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) d'une souche vaccinale utilisée pour l'éradication de la poliomyélite. Cette maladie est due à trois souches de virus polio de type 1, 2 et 3. La souche offerte par le laboratoire français permet de produire un vaccin polio oral (OPV) contre le virus de la polio de type 3.

Sanofi Pasteur se développe dans le traitement de l'acné. Il vient d'acquérir l'exclusivité mondiale des droits pour un traitement et un vaccin contre l'acné, actuellement en stade pré-clinique, auprès de l'université de Californie à San Diego (États-Unis). L'accord repose sur une collaboration de recherche de deux ans avec cette université. Les termes financiers n'ont pas été rendus publics. « Cette approche pourrait déboucher sur un produit immunothérapeutique avec des avantages significatifs et un mécanisme innovant permettant de répondre à un besoin de santé non satisfait », révèle Elias Zerhouni, président Monde, Recherche et Développement de Sanofi. Elle vise notamment à neutraliser de façon spécifique des facteurs de P. acnes, une bactérie associée à l'acné. Les traitements actuels de l'acné reposent sur la destruction de P. acnes par des agents bactéricides et des antibiotiques qui « tous tuent, sans discrimination de nombreuses espèces bactériennes et perturbent l'équilibre normal de la microflore cutanée ». « L'utilisation prolongée d'antibiotiques aboutit aussi à la sélection de souches résistantes de P. acnes », ajoute la division vaccins du laboratoire tricolore. Une collaboration stratégique puisque l'acné affecte plus de 50 millions de personnes rien qu'aux États-Unis et représente un marché mondial de l'ordre de 3 milliards de dollars, selon Sanofi.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles