Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi modifie son plan pour la R&D

A.F. avec AFP

Sujets relatifs :

, ,

Sanofi a présenté le 15 octobre en Comité central d'entreprise (CCE) son projet de restructuration modifié pour ses activités de recherche et développement en France. Il fait partie d'un plan social annoncé l'an dernier et qui prévoit la suppression de plus de 900 postes dans trois branches : vaccins, fonctions supports et recherche. En mars, la justice avait ordonné au laboratoire tricolore de reprendre à zéro la procédure d'information consultation pour la R&D. Le groupe avait déjà détaillé son plan modifié pour cette activité en juillet. Ce dernier prévoyait la suppression de 207 postes de R&D à l'horizon 2015. Après un été de négociations avec les syndicats, ce chiffre a été légèrement revu à la baisse. Sanofi a en effet annoncé la semaine dernière que 186 postes seraient impactés. Le centre de recherche de Toulouse sera allégé de presque la moitié de ses effectifs, avec un maintien de 364 postes sur 617. Sur ce point, Sanofi n'a pas suivi la recommandation d'un rapport de Jean-Pierre Saintouil, directeur de la division santé de Toulouse Tech Transfer, qui préconisait le maintien de 500 postes sur le site. En revanche, il a gardé l'idée de créer trois entités issues des activités actuelles et qui devront être autonomes au cours des cinq prochaines années. Par ailleurs, Sanofi a toujours l'intention de recentrer son site de Montpellier, qui recense 1 064 personnes, sur le développement. Une partie des activités de recherche montpelliéraines sera transférée en région parisienne. Le plan prévoit aussi une centaine de mutations de chercheurs spécialisés en infectiologie vers Lyon ainsi que des suppressions d'emploi ou des transferts dans les fonctions supports dédiées à la recherche.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles