Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi investit 44 M€ à Waterford

A.F.
Sanofi investit 44 M€ à Waterford

Le site irlandais de Genzyme conditionnera le Lantus de Sanofi.

© © Sanofi

LE SITE IRLANDAIS VA ACCUEILLIR UNE LIGNE DE REMPLISSAGE POUR L'ANTIDIABÉTIQUE LANTUS. UNE PRODUCTION QUI DEVRAIT DÉMARRER EN 2016.

Le leader pharmaceutique français compte investir une nouvelle fois sur le site de sa filiale Genzyme à Waterford, en Irlande. Cette fois, le groupe va débourser 44 millions d'euros pour construire une ligne de remplissage de l'antidiabétique Lantus (insuline glargine), un médicament qui n'était jusqu'alors pas fabriqué dans cette usine. La production de Lantus devrait démarrer à l'horizon 2016, une fois l'obtention des approbations réglementaires requises. Le projet est en partie soutenu par l'Agence irlandaise de développement industriel (IDA). « Cet important investissement et l'introduction d'un produit de Sanofi sur le site nous fournissent une excellente plateforme pour assurer la pérennité dans le futur », se réjouit Pat O'Sullivan, directeur du site de Waterford. Spécialisée dans les maladies génétiques rares, rénales et le contrôle du cholestérol, cette usine irlandaise emploie actuellement 500 personnes. Elle commercialise ses produits dans plus de 70 pays. En 2011, Genzyme avait déjà inauguré l'extension d'une unité de remplissage et de conditionnement de médicaments à Waterford. Annoncé en 2008, ce projet avait nécessité un investissement d'environ 150 millions d'euros. Au total, Genzyme a investi 500 M€ sur ce site où il est implanté depuis 2001.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Enquête exclusive : 210 sites de production pharmaceutique en France

Enquête exclusive : 210 sites de production pharmaceutique en France

Qui sont ces industriels qui produisent des boites de médicaments en France ? Ou sont-ils implantés ? Que produisent-ils exactement ? Industrie Pharma publie chaque année une enquête sur les sites de production,[…]

01/04/2019 | FaçonnageENTREPRISES
Otsuka veut s'offrir Astex

Otsuka veut s'offrir Astex

BioMérieux convoite l'Américain BioFire

BioMérieux convoite l'Américain BioFire

Diaxonhit signe avec Boehringer Ingelheim

Diaxonhit signe avec Boehringer Ingelheim

Plus d'articles