Nous suivre Industrie Pharma

Sanofi inaugure en Algérie le plus grand complexe pharmaceutique d'Afrique

L.H.

Sujets relatifs :

, ,
Sanofi inaugure en Algérie le plus grand complexe pharmaceutique d'Afrique

© Pixabay

Selon le quotidien algérien L'Expression, le géant pharmaceutique français a inauguré sa troisième usine algérienne à Sidi Abdellah (Alger). C'est le résultat d'un investissement de 70 millions d'euros et de cinq ans de travaux (CPH n°648). Avec près de 400 salariés et une capacité de production supérieure à 100 millions d'unités par an, il s'agit désormais du plus grand complexe de production et de distribution de médicaments en Afrique. « Une centaine de spécialités pharmaceutiques seront produites dans ce complexe, couvrant les différentes classes thérapeutiques telles que le diabète, la cardiologie, la neurologie et la douleur », a indiqué Haissam Chraiteh, p-dg de Sanofi Algérie. « L'usine Sanofi est actuellement en phase d'essais techniques et va entamer incessamment le process réglementaire avec l'acquisition des validations nécessaires pour avoir l'agrément final ». La commercialisation des médicaments produits sur le site devrait démarrer au cours de l'année 2019. Ce qui permettra au laboratoire d'augmenter progressivement la part de ses produits fabriqués localement à 85 % par rapport au total de ses activités en Algérie, contre 65 % actuellement. « C'est l'un des ratios les plus élevés au monde pour le groupe Sanofi », a souligné Olivier Charmeil, vice-président exécutif chargé des marchés émergents.

Cette inauguration a également été l'occasion pour Haissam Chraiteh de faire le point sur les autres projets de Sanofi en Algérie. En décembre dernier, le laboratoire annonçait qu'il allait s'associer avec le laboratoire public algérien Saïdal et l'Institut Pasteur d'Algérie pour créer une société mixte de production de vaccins en Algérie. D'une capacité de production comprise entre 10 et 20 millions de doses par an, cette nouvelle unité devrait fabriquer trois vaccins de Sanofi Pasteur pour couvrir les besoins du marché algérien : les vaccins hexavalent et tetravalent, permettant l'immunisation contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l'hépatite B, la poliomyélite et les infections invasives à Haemophilus influenzae de type b, ainsi que le vaccin quadrivalent contre la grippe saisonnière. Une production qui pourrait, dans un second temps, être élargie à l'exportation (CPH n°826). « Les discussions autour de ce projet sont en cours et nous restons toujours dans une logique de développement continu en Algérie ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : CureVac entre en phase II

Covid-19 : CureVac entre en phase II

Les résultats sont attendus fin 2020.   Le candidat-vaccin contre le SARS-Cov-2 de la biotech allemande franchit une nouvelle étape clinique. CureVac a en effet annoncé avoir lancé la phase II de son vaccin[…]

30/09/2020 | Essais cliniquesActus Labo
Collaboration clinique entre Celyad et MSD

Collaboration clinique entre Celyad et MSD

Covid-19 : La biotech montpelliéraine MedinCell avance sur son évaluation de l’ivermectine en traitement préventif

Covid-19 : La biotech montpelliéraine MedinCell avance sur son évaluation de l’ivermectine en traitement préventif

NASH : Genfit va commercialiser son test avec LabCorp

NASH : Genfit va commercialiser son test avec LabCorp

Plus d'articles